skip to content
Date
21 août 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

Ravis de vous rencontrer Eamon


La natation a été l'un des temps forts des Jeux Olympiques à Beijing. Maintenant que les compétitions sont terminées, nous sommes en manque. Aussi sommes-nous partis à la recherche du nageur australien Eamon Sullivan, juste avant qu'il ne participe à sa dernière épreuve – le relais 4 x 100 m quatre nages. Dans cette épreuve, ses coéquipiers et lui ont décroché l'argent – derrière l'équipe américaine emmenée par Michael Phelps, qui a remporté à cette occasion sa huitième médaille d'or et battu le record détenu jusque-là par Mark Spitz. Voici les questions que nous avons posées à Eamon.
 
Quel a été l'événement marquant de ces Jeux d'été pour vous jusqu'ici ?
Battre le record du monde dans les demi-finales du 100 m nage libre et remporter une médaille d'argent dans la finale. Et aussi décrocher le bronze dans le relais 4 x 100 m nage libre.
 
Pourquoi les Jeux Olympiques sont-ils si importants ?
Parce que c'est la rencontre, une fois tous les quatre ans, des meilleurs. C'est là que les champions et les légendes naissent. C'est tout simplement une expérience incroyable.
 
Est-ce que c'est la première fois que vous venez à Beijing ?
Oui. Je suis déjà allé à Shanghai, mais je n'étais jamais venu à Beijing. C'est génial ici, et ces derniers jours, nous avons eu du soleil. J'ai hâte d'aller visiter la ville.
 
Avez-vous déjà fait du tourisme ?
Non, pas encore, mais je vais en faire. J'aimerais bien voir la Grande Muraille et aller me promener sur les marchés, découvrir la culture chinoise et la vie nocturne.
 
Quelle est l'épreuve que vous préférez regarder ?
J'ai toujours aimé l'haltérophilie poids lourds. Je trouve cela amusant de regarder ces types soulever un poids incroyable. Mais côté émotions, rien ne vaut la natation pour moi.
 
 
 Découvrez la Galerie Multimedia
back to top