skip to content
Date
07 avr. 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

Rassemblement des Comités Nationaux Olympiques à Beijing


L’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) a entamé une semaine de réunions à Beijing (5-10 avril) qui culminera avec la participation des 205 Comités Nationaux Olympiques (CNO) à sa XVIe Assemblée générale. Afin que les CNO puissent se préparer pour les Jeux Olympiques dans les meilleures conditions possibles, tous les quatre ans, l’ACNO tient son Assemblée générale dans la ville hôte des prochains Jeux d’été, raison pour laquelle cette réunion a lieu à Beijing pour la première fois cette année. Outre son Assemblée générale, l’ACNO réunira également son conseil exécutif et ses associations régionales. Une séance conjointe entre la commission exécutive du CIO et les CNO aura également lieu à la fin de cette semaine.





Confiance
Ces réunions de l’ACNO, mais aussi l’examen de questions touchant les CNO du monde entier, porteront sur les prochains Jeux Olympiques, près de la moitié de l’ordre du jour étant consacré à ce sujet. Lors d’une conférence de presse qui a suivi la réunion du conseil exécutif, le président de l’ACNO et membre du CIO Mario Vázquez Raña a indiqué que son organisation n’avait pas de préoccupation particulière concernant les prochains Jeux Olympiques et qu’il s’attendait à de moins en moins de problèmes à mesure que les Jeux approchaient. Il a ajouté qu’il était convaincu que ces Jeux seraient magnifiques.





Au service de l’humanité
M. Vázquez Raña a également souligné durant la conférence de presse qu’il avait constaté de nombreux progrès dans la ville de Beijing au fil des années et qu’il était sûr que les Jeux y étaient pour quelque chose. Il a conclu le point de presse en indiquant qu’il espérait que les Jeux à Beijing rendraient service à l’humanité, en favorisant une meilleure compréhension entre les peuples, et qu’ils profiteraient grandement à la Chine. À mesure que se tiendront les réunions de l’ACNO cette semaine, les CNO du monde entier auront sans aucun doute la chance de poursuivre ce processus de compréhension mutuelle.
back to top