skip to content
Date
14 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Hockey sur glace , Actu CIO

Raissa, Michaela et Matthias : tout les oppose, tout les réunit !


Ils sont trois jeunes participants aux JOJ de Lillehammer. Ils viennent d’horizons différents. Ils partagent pourtant les mêmes valeurs et les mêmes ambitions !

Qu’est-ce qui relie Raissa Rodrigues, joueuse de curling brésilienne de 18 ans, Michaela Hajnikova hockeyeuse Slovaque âgée de 17 ans, et Matthias Pettersen qui à 15 ans dispute le tournoi de hockey sur glace masculin à domicile ? L’amour de leur sport, l’esprit d’équipe, leur conscience et leur honneur de participer à un évènement olympique, leur désir de donner le meilleur d’eux-mêmes et leur ambition d’emmener plus loin leurs carrières sportives dans le futur !

Pour Raissa, qui vient du pays tropical hôte des prochains Jeux d’été, c’est d’abord l’heure de la découverte. « Mes parents partagent toutes mes photos sur Facebook. C’est fou de se trouver dans un endroit entourée de tellement de gens, de tellement de sports. Nous connaissons le curling, mais nous ne connaissons personne d’autre, nous ne savons rien des autres cultures. C’est un fantastique melting-pot où on se demande en permanence « qu’est-ce que c’est que ça ? ». C’est vraiment génial d’être ici ».

A la différence de Michaela et de Matthias, Raissa ne se destinait pas forcément à une carrière sportive, et encore moins à se retrouver un jour dans un tel environnement ! « Enfant, je voulais être une nounou, un docteur, je n’ai jamais pensé que je pourrais devenir olympienne ! » Pour la compétition olympique de curling, son objectif et clair : « Je suis vraiment impatiente de montrer que nous pouvons ! ou que nous pouvons essayer ! », dit-elle avec beaucoup d’enthousiasme.

Michaela   : « Nous allons jouer avec notre coeur »

 

Pour sa part, Michaela a déjà fait son plan de carrière. Son futur est tout tracé. Elle veut devenir internationale senior de hockey, représenter son pays au plus haut niveau, jouer le plus de matches possibles. A Lillehammer, la joueuse slovaque explique qu’elle n’est pas nerveuse, mais... « je ne sais pas ce que je vais éprouver à l’heure des matches. Nous nous sommes préparées à Bratislava, et personne ne savait s’il serait sélectionné. Quand j’ai été choisie, j’ai éprouvé un sentiment fantastique. C’est un évènement olympique ! ». Elle adore son sport, et compte bien briller avec ses camarades à Lillehammer « Nous avons une très bonne équipe. Nous allons jouer avec notre cœur et donner le meilleur de nous-mêmes ».

Matthias, quant à lui, ne se souvient pas de la première fois où il a chaussé les patins. « Je crois que j’ai patiné toute ma vie », explique-t-il. Le jeune international norvégien aime jouer vite, se déplacer d’un bout à l’autre du terrain, vif comme l’éclair. Il ne fait pas de la Norvège son équipe favorite pour le tournoi masculin, voyant plutôt la Russie, la Finlande, le Canada et les USA se disputer les honneurs. « Je pense que nous avons une bonne équipe, qui ne cesse de s’améliorer », dit-il, « Ça serait génial de gagner juste un match. Nous voulons rendre les Norvégiens fiers ! ». Il compte également profiter au maximum de cet évènement exceptionnel.  « Je suis heureux de pouvoir soutenir mon pays ici. C’est énorme et ça n’arrive pas si souvent. Ça me rend très heureux »

Qu’ils viennent du Brésil, de Slovaquie ou de Norvège, les jeunes athlètes ont tous l’ADN des JOJ. Ils partagent les mêmes valeurs et les mêmes ambitions. Toujours donner le meilleur de soi-même, toujours progresser. Apprendre et partager !

back to top En