skip to content
Getty Images
PyeongChang 2018

Ragnhild Haga l'emporte et partage un podium de reines sur le 10 km libre en ski de fond !

La Norvégienne Ragnhild Haga remporte la médaille d'or sur 10 kilomètres libre en ski de fond, jeudi en battant la Suédoise Charlotte Kalla (argent), alors que la légende norvégienne Marit Bjørgen partage la médaille de bronze avec la Finlandaise Krista Parmakoski et monte sur le douzième podium de sa carrière.

C'est le premier titre olympique pour Ragnhild Haga, qui a fêté ses 27 ans lundi 12 février à PyeongChang. Elle a bouclé ses 10 kilomètres en 25 minutes 00 seconde et 05/100es. Kalla a mis 20.3 secondes de plus et Bjoergen et Parmakoski 31.9 secondes.

Si Ragnhild Haga remporte sa première médaille olympique, les championnes qui l'accompagnent sur le podium augmentent toutes leur collection. Krista Parmakoski co-médaillée de bronze, en totalise désormais trois après l'argent du relais 4 x5 km avec la Finlande à Sotchi 2014, et le bronze gagné dans ces Jeux à l'arrivée du skiathlon.

Getty Images

Charlotte Kalla devient la première fondeuse trois fois consécutivement médaillée dans le 10 km et il s'agit du septième podium de sa carrière (trois en or, quatre en argent). Et puis, que dire de Marit Bjørgen ? Sa troisième place partagée est le douzième podium de son fabuleux parcours : six titres, quatre médailles d'argent, et deux en bronze. Un podium de reines !

Getty Images

Déjà la plus décorée de toutes les athlètes aux Jeux Olympiques d'hiver, désormais l'égale de la canoéiste allemande Bigit Fischer et des nageuses américaines Dara Torres, Natalie Coughlin et Jenny Thompson aux Jeux d'été (seule la gymnaste Soviétique Larissa Latynina est devant elles avec ses 18 podiums), Marit Bjørgen se rapproche à une breloque du record hivernal toutes catégories de son compatriote biathlète Ole Einar Bjørndalen !

Ragnhild Haga tente d'appréhender la portée de son exploit

"C'est sans doute avant la dernière descente que j'ai compris que j'allais gagner", a expliqué Ragnhild Haga. "Je me disais, "je ne peux plus perdre cette course maintenant." Je n'avais plus qu'à rester sur mes skis, avaler la descente et prendre le virage. J'avais très peur que Charlotte Kalla se montre particulièrement rapide dans le final, alors il m'a fallu encore accélérer. Je suis si heureuse. Quand elle a passé la ligne d'arrivée, j'ai réalisé que ça allait être mon jour. Ils m'ont dit à ce point que plus personne ne pouvait me menacer, mais je ne peux toujours pas y croire !".

Getty Images

"Je pense que je n'ai pas encore réalisé que nous sommes aux Jeux Olympiques. Je n'ai qu'une victoire en Coupe du monde à mon palmarès. Je me suis dit, peut-être que c'est une petite course, en Norvège ou quelque part. Je ne comprends pas encore que ce sont les Jeux. C'est génial que mon pays soit performant ici en ski de fond. C'était super de voir le skiathlon hommes et ce triplé. Cela m'a inspiré. Simen Hegstad Krueger est aussi un jeune norvégien et il a réussi à remporter l'or. Je pense que ce sont les Jeux des surprises. Je crée également la surprise !".

Marit Bjørgen pense que l'or est encore possible pour elle à PyeongChang 2018

Après sa victoire dans le skiathlon le 10 février, Charlotte Kalla estime qu'elle a fait du mieux qu'elle a pu. "Je suis satisfaite de ma performance, j'ai essayé de me battre tout du long. Je finis 2e, mais j'étais devant Ragnhild et Marit tout du long. J'ai vraiment fait de mon mieux. Haga était trop forte. Je suis contente d'être en grande forme et c'est très amusant de disputer des courses quand on se sent bien. J'attends avec impatience le relais qui aura lieu samedi. Et peut-être que je participerai aussi au sprint par équipes le 21 février".

Marit Bjørgen est heureuse de son douzième podium olympique, en remarquant qu'au bout de 8 kilomètres, elle ne s'y trouvait pas. "Mais nous avons fini fort, Krista et moi. Nous avons couru la même course tout du long et je suis très heureuse de partager ce bronze avec elle. Je pense qu'il est toujours possible de gagner un médaille d'or ici. Nous avons le relais et les 30 km départ en ligne. J'espère donc gagner un titre avant de rentrer à la maison, mes chances sont bien présentes. Mais il ne faut pas se focaliser sur mon nombre de médailles, il faut se concentrer sur chaque course. Quand ce sera fini, on pourra se pencher sur cette question".

Getty Images

Krista Parmakoski est également très partageuse. "C'est bien mieux que nous soyons toutes deux sur la troisième marche du podium, car bien sûr, Marit était une des mes idoles quand j'étais jeune. C'est vraiment beau de figurer sur le même podium aujourd'hui !".

Getty Images
back to top En