skip to content
Date
19 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Taekwondo , Jordanie , Grande-Bretagne

Quelle soirée en taekwondo ! Premier titre pour la Jordanie, doublé de Jade Jones !

Ahmad Abughaush, 20 ans, a remporté jeudi dans la catégorie -68kg, le tout premier titre de la Jordanie aux Jeux Olympiques, tandis que la Britannique Jade Jones a conservé son titre chez les -57 kg. En bronze, Kimia Alizadeh Zenoorin a décroché la première médaille d’une sportive iranienne aux Jeux.

En remportant le titre des -68kg, Ahmad Abughaush a offert à la Jordanie sa première médaille dans l'histoire des Jeux Olympiques. La plus belle ! Il a battu en finale le Russe Alexey Denisenko. L’Espagnol Joel Gonzalez Bonilla et le taekwondoïste de la République de Corée Lee Dae-hoon, qui s’étaient affrontés en finale des -58kg à Londres en 2012, ont cette fois décroché le bronze.

Getty Images

Ahmad Abughaush avait déjà écrit une page d’histoire en obtenant sa place en finale face à Alexey Denisenko. Et pas n’importe comment ! En battant le champion olympique 2012 espagnol Joel Gonzalez Bonilla 12-7 en demi-finale. Il s’assurait alors l’or ou l’argent, un premier podium historique.

Mais l’étudiant d’Amman en voulait beaucoup plus ! Abughaush a ouvert le score dans le 2e round de la finale en envoyant un coup de pied à haute précision dans le plastron de son adversaire. Le Jordanien a ensuite placé deux coups de pied à la tête dans le 3e round pour se ménager une confortable victoire 10-6.

Le Jordanien, âgé de 20 ans, était inconnu à ce niveau de performance. Avant son arrivée à Rio, il affichait comme performance un 2e tour aux Championnats du monde en 2015 à Tcheliabinsk. Denisenko est pour sa part médaillé dans la nouvelle catégorie devenue sienne après les Jeux de Londres, où il avait eu le bronze en -58 kg.

Le Russe a été à Rio le tombeur du champion olympique en titre le Turc Servet Tazegul. Tazegul a laissé filer son titre et quitte Rio sans même les honneurs d'un podium. Il a été battu en quarts de finale puis a encore perdu son match de repêchage.

« C’est un sentiment indescriptible que de gagner la première médaille de la Jordanie aux Jeux Olympiques. C’est aussi génial d’entendre l’hymne national joué à Rio pour le monde entier ! », a dit Ahmad Abughaush.

Jade Jones remet ça !

La Britannique Jade Jones a conservé son titre de championne olympique des moins de 57 kg face à l'Espagnole Eva Calvo, jeudi sur le tatami de l’Arena Carioca 3. L'Egyptienne Hedaya Wahba et l'Iranienne Kimia Alizadeh Zenoorin ont décroché le bronze.

Jones a largement dominé l'Espagnole 16-7 pour conserver sa couronne qu'elle avait coiffée en 2012, au nez des taekwondoïstes de la République de Corée, encore jamais battues jusque-là aux Jeux.

Depuis son sacre devant son public à Londres, elle n'a pas réussi à conquérir le titre mondial, mais a remporté une médaille d'or aux premiers Jeux européens en 2015. En mai, elle s'est érigée en favorite pour Rio après avoir glané l'or aux Championnats d’Europe. Eva Calvo Gomez a participé à ses premiers Jeux. Agée de 25 ans, elle est devenue la première Espagnole à monter sur le podium en moins de 57 kg.

Getty Images

« J’étais déjà si fière de moi d’atteindre à nouveau la finale, alors j’ai pensé, savez-vous, qu’il n’y avait plus aucune pression et que je pouvais aller à fond dans ce combat » a dit Jade Jones, désormais double championne olympique. « Je voulais devenir une légende, une double tenante du titre à 23 ans. Et je ne peux pas y croire. Beaucoup de gens ignorent à quel point c’est mentalement difficile et tellement épuisant. Ce résultat montre que le travail acharné finit par payer. »

Son adversaire Eva Calvo était absolument ravie de monter sur le podium. « Cela veut tout dire ! J’ai énormément travaillé ces quatre dernières années pour cette médaille. Même lorsque j’ai commencé le taekwondo, c’était avec cette idée en tête. Je suis si heureuse ! Quand le combat s’est achevé, j’étais un peu triste, mais maintenant, je suis folle de bonheur avec cette médaille autour du cou. »

Getty Images

La médaille de bronze de Kimia Alizadeh Zenoorin, est la première aux Jeux Olympiques pour une Iranienne, celle de Hedaya Wahba est la première en taekwondo féminin pour l’Egypte. Après avoir battu Nikita Glasovic 5-1 pour monter sur le podium, Alizadeh a réagi : « Je suis si heureuse pour les filles iraniennes, c’est la première médaille, et j’espère que nous décrocherons l’or aux prochains Jeux. Je suis très excitée, et je veux remercier mes parents et mon entraineur. Ils se sont vraiment tenus derrière moi. Je suis si heureuse ! ».

« Je voulais rendre fiers les Egyptiens » a dit une Hedaya Wahba tout aussi joyeuse. « La médaille a énormément de sens, j’ai beaucoup travaillé pour ça. Je me suis entraînée tous les jours et je me suis quelque fois blessée, mais je me suis relevée, et ça a payé à la fin ! ».

back to top En