skip to content
Date
16 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Voile

Voile: Que d’émotions dans la baie de Guanabara !

Au cours d’un programme particulièrement chargé, mardi, dans la baie de Guanabara, la Néerlandaise Marit Bouwmeester s’est adjugé l’or en Laser Radial, l’Australien Tom Burton a pris le meilleur en Laser masculin, le titre du Nacra 17 est allé au tandem argentin Santiago Lange et Cecilia Carranza Saroli, et le Britannique Giles Scott l’a emporté dans la classe Finn.

Marit Bouwmeester prend le dessus en Laser féminin

La Néerlandaise Marit Bouwmeester, très présente à l’avant de la flotte durant les dix régates de la semaine, a remporté l’or dans la série Laser Radial en se classant 7e de la course aux médailles qui a vu la Britannique Alison Young couper la ligne d’arrivée la première. En prenant la 5e place de cette ultime course où les points comptent double, l’Irlandaise Annalise Murphy a dépassé, sur l’eau et sur le podium la Danoise Anne-Marie Rindom qui a terminé 8e et doit se contenter de la médaille de bronze.

Sailing Getty Images

« Je ne pense pas qu’il existe quelque chose comme « La Néerlandaise volante », mais je suis très fière de représenter la Hollande, c’est une grande nation sportive », a dit Marit Bouwmeester. « Cela fait un bout de temps que la voile néerlandaise n’a pas gagné une médaille d’or, et je suis très fière ». Oublie-t-elle le titre de Dorian van Rijsselberghe remporté 48h plus tôt en planche à voile RS:X ?

Annalise Murphy, qui avait raté le podium de peu à Londres en 2012, a dit qu’elle était ravie de mettre ce mauvais souvenir derrière elle. « C’est incroyable. J’avais le coeur brisé après Londres. J’ai été en position pour monter sur le podium toute la semaine. Avoir été dans le coup comme cela, ça a été fabuleux. »

Le titre du Laser hommes pour Tom Burton

L’australien Tom Burton a joué un coup tactique gagnant lors de la procédure de départ pour arracher la médaille d’or des mains du Croate Tonci Stipanovic, qui avait mené le classement général au cours des dix précédentes régates.

Sailing Getty Images

Les deux marins sont entrés dans la course aux médailles certains de finir premier et deuxième, mais dans quel ordre? Stipanovic, entraîné par Burton dans un accrochage illégal entre les deux bateaux, a dû effectuer un tour de pénalité, et s’est classé 9e, avec pour conséquence la médaille d’argent plutôt que le titre. Burton a franchi la ligne d’arrivée en 3e position. Il succède à son compatriote Tom Slinsgby, titré à Londres en 2012.

Sailing © Getty Images

La médaille de bronze est allée au Néo-Zélandais Sam Meech, qui a réussi à se classer 4e de la medal race, ce qui a juste suffi à mettre un terme aux espoirs du Brésilien Robert Scheidt. Ce dernier a pourtant coupé la ligne d’arrivée le premier en réalisant une des plus belles régates de son longue carrière, mais à 43 ans, il termine au pied du podium, alors qu’il visait une 6e médaille en 6 Jeux Olympiques, ce qui aurait constitué un record

« C’était définitivement un site fait pour les marins polyvalents. La régularité était la clé » a expliqué Tom Burton. Quant au médaillé d’argent Tonci Stipanoivic, il a souligné que la déception de la médaille d’argent avait moins d’importance que la fierté de signer le premier podium de la Croatie en voile olympique. « Le sentiment de perdre lors de la dernière journée n’est pas cool. Mais je suis très heureux avec cette médaille. C’est la première pour mon pays en voile, c’est ça qui est le plus important, et je savais déjà il y a quelques jours que j’avais fait un bon travail ».  

En Nacra 17, Santiago Lange met fin à une longue quête

L'Argentin Santiago Lange a attendu 54 ans et sa 6e participation aux Jeux Olympiques pour remporter mardi à Rio son premier titre olympique en catamaran Nacra 17, associé à Cecilia Carranza Sarli, de 25 ans sa cadette. 

© Getty Images

« Nous ne nous y attendions pas », a réagi Lange qui ajoute l'or à ses deux précédentes médailles de bronze. « Je courais après l'or depuis les années 80, j'ai donc travaillé énormément pour ça » a ajouté ce familier du circuit de la Coupe de l'America, et qui s'est remis d'un cancer du poumon.

Le binôme qui a apporté sa 2e médaille d'or des Jeux à la délégation argentine, s'est contenté de la 6e place dans la régate finale, un résultat suffisant pour devancer les Australiens Jason Waterhouse et Lisa Darmanin. Les Autrichiens Thomas Zajac et Tanya Frank, rares médaillés issus d'un pays sans aucun accès à la mer, ont pris le bronze.

Grand favori avant le coup d'envoi, le Français Billy Besson, quadruple champion du monde avec Marie Riou, mais qui souffrait d'une hernie discale depuis un accident d'entraînement, a terminé à la 6e place finale. Les Français ont fini 5e de cette ultime régate, à l'issue d'une semaine très difficile physiquement.

Giles Scott maitre du Finn

Le Britannique Giles Scott était déjà assuré de l’or avant la course aux médailles, ayant engrangé suffisamment de points au classement général pour ne pas être repris. En s’adjugeant le titre, il a poursuivi la série du « Team GB » dans cette série, démarrée par Iain Percy à Sydney en 2000, et poursuivie par Sir Ben Ainslie dans les trois Jeux Olympiques suivants.

Sailing © Getty Images

Dans une féroce bataille pour les places d’honneur sur le podium, et par des conditions de vent quasi parfaites, le Slovène Vasilij Zbogar a réussi à prendre la 8e place de la course aux médailles gagnée par l’Américain Caleb Paine devant Giles Scott, pour empocher la médaille d’argent. Quant à Paine, sa magnifique régate lui a permis de remonter de la 4e place au classement général pour gagner la médaille de bronze.

Scott, qui a expliqué « avoir la tête dans les étoiles », s’est montré capable de naviguer relax mais avec une belle efficacité dans la medal race alors qu’elle n’avait plus d’enjeu pour lui. « Cela veut dire beaucoup. J’ai essayé de me qualifier pour les deux précédentes éditions des Jeux, alors gagner ma place à Rio, c’était déjà énorme ! »

Vasilij Zbogar qui est venu au Finn après avoir gagné deux médailles en Laser, était particulièrement heureux d’ajouter l’argent à sa collection. « Je suis très satisfait que tout se soit terminé dans le bon sens avec cette 2e place, qui pour moi est un rêve. Je suis extrêmement fier, et heureux d’avoir pu naviguer avec régularité durant toute la semaine, afin de monter sur le podium! ».

Sailing © Getty Images

back to top En