skip to content
2015 Getty Images
Développement par le sport

Quatre ONG prônant l'intégration, l'égalité et la résilience récompensées à l'occasion de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix

FundLife International, Terres en Mêlées, Altus Sport et Cross Cultures Project Association North Macedonia sont les derniers récipiendaires en date des subventions de développement "sport et société active" accordées par le Comité International Olympique.

Qu'il s'agisse de promouvoir l'égalité, d'encourager le développement communautaire ou d'être un vecteur de changement social, le sport a un rôle plus important que par le passé à jouer dans la société. C'est précisément cette mission et cette action que célèbre la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix.

En 2013, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 6 avril Journée internationale du sport au service du développement et de la paix. Depuis, cette date est une formidable occasion de mettre en avant le pouvoir qu'a le sport d'aider les communautés et d'encourager la tolérance, la solidarité et le développement.

Les projets qui ont reçu les subventions de développement de la commission sport et société active du CIO sont le reflet de ces valeurs célébrées à l'occasion de la Journée internationale. Chaque année, la commission sélectionne, pour ses subventions de développement d'une valeur de 20 000 CHF chacune, plusieurs organisations locales à travers le monde, lesquelles utilisent le sport et l'activité physique pour s'attaquer aux principaux enjeux sociaux.

Cette année, les quatre subventions allouées devaient récompenser des projets axés sur l'intégration sociale des réfugiés par le sport, la promotion de l'égalité des sexes à tous les niveaux du sport, la pratique sportive en milieu urbain et la participation des jeunes et des personnes âgées à des activités physiques.

La compétition a été rude. Des organisations des cinq continents, parmi lesquelles des Fédérations Internationales, des clubs de sport professionnels, des représentants de la société civile et des organismes à but non lucratif, ont déposé des demandes. Les quatre lauréats ont été choisis par un jury de la commission sport et société active qui a eu la tâche délicate de raccourcir la longue liste de candidats.

"Dans le monde actuel, il est plus important que jamais que nos communautés continuent à être actives et à bouger", a déclaré le président de la commission et membre honoraire du CIO, Sam Ramsamy. "La haute facture des projets soumis pour les subventions de développement 2019 m'a fait extrêmement plaisir. Nous avons reçu des demandes du monde entier. Les quatre lauréats proposent des programmes de sport pour tous efficaces qui utilisent le rugby et le football, entre autres sports, comme catalyseurs de changement au niveau local. Nous sommes impatients de voir comment les subventions de développement peuvent les aider à poursuivre leur mission et encourager ceux qui s'efforcent d'accroître l'accès au sport sur toute la planète."

Offrir des perspectives d'avenir aux enfants déplacés

L'organisation FundLife International a été créée aux Philippines en 2014 à la suite du super typhon Haiyan qui a entraîné le déplacement de plus d'un million d'enfants dans le pays. Au cours des cinq dernières années, le programme d'accompagnement de FundLife consacré aux compétences de vie et son initiative phare, Football for Life, ont offert des perspectives d'avenir, un soutien psycho-social et une formation à des milliers d'enfants issus de communautés marginalisées et déplacées. En 2018, le festival de futsal, une manifestation annuelle, a réuni près de 600 jeunes défavorisés et lancé la Ligue féminine de football qui a pour mission de faciliter l'accès au sport et à l'éducation pour les filles vivant dans des quartiers à risque.

Former les dirigeantes de demain grâce au rugby

Fondée en 2011, l'association Terres en Mêlées fait œuvre de pionnière dans l'utilisation du rugby comme outil éducatif au service de la formation des jeunes dirigeantes sportives sur le continent africain grâce à son programme Rugby Solidaire. Présente dans des villages à Madagascar, au Togo, au Burkina Faso et au Maroc, l'association forme des enseignants dont la mission est ensuite d'aider des milliers d'enfants à accéder à l'éducation et au sport à travers le rugby. Terres en Mêlées a à cœur de responsabiliser les femmes. L'association estime qu'à ce jour, ses initiatives ont profité à plus de 27 000 filles âgées de 10 à 18 ans, y compris à celles qui ne peuvent pas aller à l'école.

Mettre le sport à la portée de tous dans les rues d'Afrique du Sud

L'association Altus Sport travaille au niveau local dans les banlieues défavorisées de 17 villes de la circonscription de Tshwane en Afrique du Sud. Sa mission : aider les enfants et les entraîneurs de ces communautés à d'élargir leur environnement sportif et, ce faisant, leur donner les moyens de faire des choix de vie constructifs. Son programme Let’s Move entend élever le niveau d'activité physique pratiquée par les enfants (filles et garçons) âgés de 10 à 14 ans grâce à l'organisation régulière d'événements et de tournois dans divers sports, parmi lesquels le football et le rugby. Ce programme est étroitement lié à une initiative de gestion du sport axée d'une part sur la formation des jeunes adultes dans ces communautés, afin qu'ils deviennent des dirigeants sportifs, et, d'autre part, sur l'amélioration de leurs perspectives d'emploi.

Promouvoir la réconciliation ethnique en Macédoine du Nord

Cross Cultures Project Association (CCPA) North Macedonia fait partie d'un réseau mondial d'organisations qui se servent du football pour encourager la coexistence pacifique, l'égalité et la tolérance entre les différents groupes ethniques dans des régions sortant de conflits. La Macédoine était l'une des républiques fédérées de la Yougoslavie jusqu'à son indépendance en 1991. Aujourd'hui, la population de Macédoine du Nord est composée de plusieurs groupes ethniques, dont les Macédoniens, les Albanais, les Turcs, les Roms et les Serbes. Depuis 2000, CCPA North Macedonia propose un programme de football dirigé par des grands-parents qui a pour ambition de rassembler les enfants, toutes ethnies confondues, et d'enseigner des valeurs telles que l'égalité des sexes, un mode de vie sain et le sport pour tous, tout en encourageant la paix et la réconciliation dans la région.

back to top En