skip to content
Date
29 août 2004
Tags
Actu CIO

Quatre nouveaux membres du CIO


Quatre nouveaux membres du CIO ont été élus lors de la cérémonie de clôture de la 116e Session du CIO à Athènes: Rania Elwani, Frank Fredericks, Jan Zelezny et Hicham El Guerrouj. Il s'agit des nouveaux représentants de la commission des athlètes du CIO qui ont été élus par leurs pairs lors des Jeux d'Athènes.




Journée chargée pour Frank Fredericks
Frank Fredericks a eu une journée chargée jeudi. Le matin, il est l'un des quatre athlètes à être élus par leurs pairs pour les représenter à la commission des athlètes du CIO et, le soir, il court la finale du 200m dans le stade olympique d'Athènes. Le Namibien termine quatrième, manquant de peu la médaille olympique qu'il aurait ajoutée à son palmarès de quatre médailles d'argent décrochées dans les 100 et 200m aux Jeux Olympiques de 1992 et de 1996.




Un des 19 membres de la commission des athlètes
Bien que Frank Fredericks ait participé à ses derniers Jeux à Athènes, il ne se retire pas du sport international puisqu'il est à présent un des 19 membres qui composent la commission des athlètes, l'organe consultatif au sein du CIO qui fait respecter les droits et obligations des athlètes.




Une voix pour les pays africains
Frank Fredericks entend représenter les pays en développement au sein du CIO. "Ils voulaient une voix, en particulier les pays africains, et à présent ils l'ont", a-t-il déclaré. La Namibie a participé pour la toute première fois aux Jeux en 1992. Frank Fredericks dit que ce n'est que quand il est rentré chez lui avec deux médailles d'argent qu'il a réalisé ce que cela pouvait signifier pour un pays. "Tout le monde était si excité à l'idée qu'on pouvait concourir contre les meilleurs du monde!" Il admet que les Jeux sont une compétition, mais c'est avant tout un événement qui marque les peuples. "J'ai inspiré tant d'athlètes dans mon pays grâce aux idéaux olympiques".




Des talents inexploités en Afrique
Frank Fredericks espère qu'avec le soutien du CIO, il pourra aider les pays les plus pauvres et leur donner l'occasion d'atteindre le haut niveau en sport international. "Je pense qu'il y a encore beaucoup de talents inexploités en Afrique", dit-il.




Lutte contre le dopage
La lutte contre le dopage dans le sport est également un des points sur lesquels Frank Fredericks entend se concentrer en tant que membre de la commission des athlètes du CIO. Il aimerait éduquer les athlètes sur la question de dopage, leur dire qu'il y a encore trop d'athlètes qui veulent prendre le chemin le plus court. "Ma mission est de diffuser le message du sport sans dopage. Je fais de la compétition depuis 14 ans et je ne me suis jamais dopé. Tout athlète peut remporter une médaille olympique sans recourir au dopage".




En savoir plus sur Athènes 2004




Site officiel d'Athènes 2004
Tags Actu CIO
back to top