skip to content
Date
15 oct. 1968
Tags
Mexique 1968

Quatre à la suite pour Oerter

Pour son quatrième triomphe consécutif dans l'épreuve du lancer du disque masculin, Al Oerter livre sa performance la plus remarquable.

Malgré les trois titres qui figurent à son palmarès, le discobole américain n'est pas le numéro un de sa délégation à son arrivée à Mexico.

Ce titre officieux revient à Jay Silvester, 31 ans, détenteur du Record du Monde. Ce dernier reste sur 20 succès lors de ses 22 dernières sorties. Le passé plaide donc en faveur d'Oerter mais le présent appartient sans aucun doute à son rival, qui a déjà battu le Record du Monde à deux reprises en 1968. En outre, Silvester semble bien décidé à faire oublier sa quatrième place aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. 
Il confirme son statut de favori dès les qualifications, en envoyant le disque à plus de 63,34 mètres pour établir un nouveau record olympique. Ce lancer, qui se situe bien au-delà du record personnel d'Oerter, aurait dû lui valoir un avantage psychologique certain. Toutefois, le champion olympique en titre a fait de sa détermination un atout de choix. Quelles que soient les circonstances, Oerter n'abandonne jamais.

La météo va rapidement venir à son secours. La finale est perturbée par la pluie, ce qui semble déstabiliser Silvester. En dépit de ses efforts, il ne parvient pas à reproduire un jet digne de celui réalisé en qualifications. Son meilleur essai reste le deuxième (61m78), bien loin de sa performance précédente. Une fois de plus, le lanceur américain cède sous le poids de la pression.

Oerter connaît une trajectoire inverse. Quatrième à l'approche du troisième essai, il envoie le disque plus d'un mètre cinquante au-delà de son record personnel. Son jet à 64,78 mètres suffit à lui assurer la médaille d'or. Lothar Milde, deuxième, termine à 1,7 mètre. Silvester échoue à la cinquième place et repart une fois de plus les mains vides.

Oerter jubile et devient le premier athlète à remporter quatre fois la médaille d'or dans la même épreuve. Il prendra sa retraite après avoir lancé le disque 33 000 fois dans sa carrière. Il fera une ultime apparition lors des sélections olympiques américaines en 1980. Âgé de 43 ans, il terminera alors quatrième.

back to top