skip to content
IOC/Jason Evans
Date
15 juin 2017
Tags
Basket , JOJ , Singapour 2010 , Actualités Olympiques

Quand le basketball 3x3 faisait pour la première fois vibrer les JOJ

Découvert pour la première fois aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2010 à Singapour, le basketball 3x3, épreuve de plus en plus populaire, a, il y a quelques jours à peine, été ajouté au programme olympique de Tokyo 2020. Avec le coup d'envoi ce mois-ci de la Coupe du monde de basketball 3x3 de la FIBA, le site web olympic.org vous propose de vous replonger au moment où la Serbie et la Chine sont devenues les deux premières nations à remporter l'or en basketball 3x3 aux JOJ de Singapour 2010

Cette épreuve n'ayant jamais été disputée au niveau international auparavant, personne ne savait vraiment à quoi s'attendre pour les tournois organisés à l'occasion des JOJ de Singapour 2010. En fin de compte, les billets pour ces épreuves ont été les plus recherchés alors que les fans se pressaient dans l'arène *scape, site urbain en centre-ville de Singapour, afin de suivre ces matchs au rythme effréné et remplis d'action.  

Avec seulement trois joueurs dans chaque équipe et des matchs disputés sur une moitié de terrain, les parties ont nécessité des talents exceptionnels et donné lieu à des compétitions passionnantes tout au long du tournoi.

Les équipes féminines et masculines des États-Unis espéraient égaler largement la suprématie de leur pays au niveau senior aux Jeux, et ce fut le cas dans les premières étapes de chaque tour. Les Américains ont terminé premiers du Groupe C avec un bilan parfait de quatre victoires sur quatre. Angelo Chol, Brandan Kearney et Sterling Gibbs brillaient déjà tous dans leurs pays. Mais il y avait une fente visible dans leur armure, ils ont en particulier été fortement malmenés lors de leur dernier match de groupe contre la République centrafricaine, renversant la tendance à la moitié du temps pour l'emporter d'une courte tête 32-28.

Les États-Unis n'ont pas été les seuls à retenir l'attention dès les matchs d'ouverture masculins, il y a aussi eu la Serbie, la Croatie et l'Argentine, lesquelles se sont distinguées par des bilans parfaits. L'Argentine s'est même qualifiée pour les demi-finales, ces quatre derniers concurrents ont d'ailleurs fait des étincelles.

Les deux derniers matchs ont nécessité du temps supplémentaire pour départager le gagnant, avec la Serbie qui a finalement battu les États-Unis grâce à une formidable démonstration de Sasa Avramovic, et la Croatie – emmenée par l'impressionnant Martin Ramljak – a damé le pion à la Grèce. Le match pour la médaille d'or a permis d'asseoir la domination serbe avec une victoire massive 22-9 sur la Croatie, alors que Avramovic et Marko Radonjic se sont tous les deux tournés pour avoir la confirmation, donnant ainsi le coup d'envoi à une immense fête au sein de l'arène *scape.

Le tournoi féminin n'était pas moins passionnant avec l'équipe américaine qui est là aussi apparue comme celle à battre au premier tour. Les Américaines – sous l'impulsion de Kiah Stokes – ont remporté quatre victoires successives, totalisant 130 points et n'en concédant que 30. Elles ont finalement trouvé un adversaire à leur taille en demi-finale contre l'Australie qui s'est montrée extrêmement combative pour revenir sur un retard de huit points et remporter une victoire surprenante dans le temps supplémentaire contre leurs concurrentes préférées. Hannah Kaser et Olivia Bontempelli ont ainsi emmené les vert et or vers une glorieuse victoire.

Le match pour la médaille d'or a ensuite opposé les Australiennes aux Chinoises dont l'efficacité sur le terrain leur avait permis de chasser les Canadiennes de l'autre demi-finale. Olivia Bontempelli a raté de manière inhabituelle sa cible pour l'Australie, du coup la Chine a réussi à décrocher une avance 20-9 en milieu de période. Olivia Bontempelli et Hannah Kaser ont finalement trouvé leur rythme après la pause et ont réduit l'avance des Chinoises, mais Xueya Ma et Yi Shen se sont vite reprises pour assurer une victoire 33-29 à la Chine.

IOC/Jason Evans

Si la Chine et la Serbie sont parties en décrochant l'or, les fans qui se sont pressés dans l'arène *scape l'ont eux aussi tous les jours quittée avec des souvenirs en or. Les JOJ ont eux-mêmes contribué à proposer une incroyable nouvelle épreuve qui a su d'emblée faire forte impression sur le Mouvement olympique. 

back to top En