skip to content

Quand brûle la flamme : le voyage de la flamme olympique de la jeunesse de Lausanne 2020 illumine la Suisse à l’approche des JOJ

Olympic.org se penche sur les temps forts du voyage de la flamme olympique de la jeunesse au travers de la Suisse, alors que se profilent déjà à l’horizon les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver (JOJ) de Lausanne 2020.


Après la traditionnelle cérémonie de l’allumage de la flamme, organisée le 17 septembre dernier au Stade panathénaïque d’Athènes, en Grèce, la flamme olympique de la jeunesse a entamé son parcours de quatre mois au travers de la Suisse, précédant la cérémonie d’ouverture des JOJ d’hiver de Lausanne 2020.

Ce voyage de la flamme olympique de Lausanne 2020 traverse actuellement les 26 cantons du pays hôte, voyage qui s’achèvera lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux le 9 janvier prochain, donnant ainsi au public la chance de voir briller la flamme olympique de la jeunesse et de vivre l’expérience unique des JOJ.  

En attendant, olympic.org revient sur quelques moments marquants du voyage de la flamme à ce jour…

Arrivée de la flamme olympique de la jeunesse en Suisse !

C’est à l’aéroport international de Genève qu’est arrivée le 18 septembre dernier la flamme olympique de la jeunesse, accueillie par les représentants du canton de Vaud, du canton de Genève, des villes de Lausanne et Genève, du CIO, du comité d’organisation de Lausanne 2020, ainsi que du Comité National Olympique suisse. Les officiels présents ont tous d’emblée souligné le message universel de paix et d’unité véhiculé par la flamme olympique et la manière dont le voyage de la flamme allait contribuer à diffuser les valeurs olympiques d’excellence, de respect et d’amitié dans l’ensemble du pays. "Notre tour est venu", a déclaré Virginie Faivre, présidente de Lausanne 2020. "Nous avons aujourd’hui la possibilité de partager l’esprit des Jeux Olympiques aux quatre coins de notre pays. Grâce au voyage de la flamme qui s'arrêtera dans les 26 cantons, nous aurons l'occasion de partager l'esprit des Jeux Olympiques dans les quatre coins de notre pays. Nous sommes impatients de fêter cela avec les citoyens suisses de tous les âges."

À Lausanne, 3 000 élèves accueillent la flamme olympique

C’est le 19 septembre que 3 000 élèves, âgés de 10 à 15 ans, se sont rassemblés dans le Stade Pierre-de-Coubertin, à Lausanne, pour accueillir la flamme olympique de la jeunesse dans la capitale olympique. Cette cérémonie réunissait des élèves provenant de toutes les communes du canton de Vaud et chaque participant a reçu à cette occasion un drapeau de Lausanne 2020, afin de souligner le pouvoir unificateur des JOJ.

Schoolchildren welcome the flame to Lausanne IOC

Entrée de la flamme dans la capitale suisse

Le 11 novembre, l’itinéraire du relais a fait entrer la flamme olympique de Lausanne 2020 en ville de Berne, capitale de la Suisse, où une vasque a été allumée par Pascal Bitschnau, médaillé d’argent en snowboard cross lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer 2016, et par Jonas Hiller, joueur de hockey sur glace suisse qui a participé à trois éditions des Jeux Olympiques. Et c’est aux côtés de Yodli, mascotte officielle de Lausanne 2020, qu’ils ont pris la pose devant le Palais fédéral.

The Lausanne 2020 Torch Tour visited Bern, the capital of Switzerland IOC / Florian Aeby

Un athlète réfugié fait entrer la flamme aux Nations Unies

Au mois d’octobre, lors du passage de la flamme olympique à Genève, le marathonien suisse et réfugié d’origine érythréenne, Tadesse Abraham, a eu l’honneur de faire entrer la flamme olympique dans les locaux des Nations Unies, au Palais des Nations.


Les pendulaires zurichois enthousiasmés par la flamme

Le 31 octobre, les voyageurs présents à la gare centrale de Zürich ont eu la chance d’assister à l’une des étapes du voyage de la flamme olympique des Jeux de Lausanne 2020, dont la torche a sans nul doute illuminé leur trajet du jour. C’est là que Sarah Meier, ancienne championne olympique de patinage artistique, et Dominique Gisin, championne olympique de descente, ont allumé une vasque placée dans le grand hall de la gare, mettant ainsi en lumière l’engagement de Lausanne 2020, visant à promouvoir l’utilisation des moyens de transport publics durant les JOJ.  

Zurich train station IOC / Matthias Luefkens

Saint-Moritz accueille la flamme pour la première fois depuis 1948

Au mois de décembre, le village de Saint-Moritz a vu la flamme lui revenir pour la première fois depuis 1948, année au cours de laquelle la station suisse avait organisé les Jeux Olympiques d’hiver. La venue de la flamme a d’ailleurs coïncidé avec la Coupe du monde féminine de la FIS. C’est à Sandro Viletta, skieur suisse et champion olympique, qu’est revenu le privilège de porter la flamme olympique. Bien entendu, St. Moritz jouera également un rôle clé dès le coup d’envoi des Jeux Olympiques de la Jeunesse en janvier, puisque la station accueillera les compétitions de bobsleigh, de luge, de skeleton et de patinage de vitesse.

Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 1948 au stade de glace de St Moritz, Suisse Getty Images 

back to top En