skip to content
PyeongChang 2018
Date
20 nov. 2017
Tags
Actualités Olympiques , PyeongChang 2018

PyeongChang 2018 : le train à grande vitesse sur la bonne voie

À 80 jours des Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang, tous les moteurs sont en marche et le train à grande vitesse KTX entre dans ses derniers jours de tests avant l'ouverture des réservations le 1er décembre.

En route pour la dernière revue de projet avant les Jeux de PyeongChang 2018, la présidente de la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO), Gunilla Lindberg, ainsi que des représentants du CIO et du comité d'organisation des Jeux de PyeongChang 2018 (POCOG) ont participé à l'ultime phase de tests depuis l'aéroport international d'Incheon jusqu'à la région de PyeongChang.

"Mon voyage à bord du nouveau train à grande vitesse entre l'aéroport d'Incheon et la gare de Jinbu était extrêmement agréable et confortable. Je recommande vivement à quiconque souhaite se rendre aux Jeux de l'emprunter en février. Après avoir assisté au développement de ce projet depuis ses balbutiements, je suis ravie d'avoir pu participer à cette dernière phase de tests", a déclaré Gunilla Lindberg.

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018

Avec des temps de trajet allant de 1h30 à 2h en fonction des gares d'arrivées et de départs, le train offre aux fans des Jeux l'occasion de se rendre à PyeongChang pour la journée depuis Séoul.

Au total, 51 trains devraient être disponibles pour les spectateurs chaque jour pendant les Jeux. Chaque train pourra accueillir jusqu'à 410 passagers, permettant ainsi à près de 21 000 personnes de se rendre facilement dans les noyaux d'Alpensia et Gangneung pour chacune des journées de compétitions olympiques.

Ainsi qu'a ajouté Gunilla Lindberg : "La liaison KTX entre l'aéroport d'Incheon et Gangneung va véritablement ouvrir de 'nouveaux horizons' pour la région de Gangwon. Le train servira non seulement de formidable option de transport pour les personnes se rendant aux Jeux, mais il continuera aussi à relier Séoul à la région montagneuse d'Alpensia et aux zones côtières de Gangneung pendant des dizaines d'années. Ce train est un remarquable exemple de la façon dont un pays utilise l'échéance des Jeux comme catalyseur afin de livrer un projet qui laissera des avantages durables à la fois au pays et à ses citoyens."

back to top En