skip to content
The Danish Sports Organisation for the Disabled and Paralympic Committee Denmark

Projet sport et rééducation pour les vétérans


AIDER LES INVALIDES DE GUERRE DANOIS À RETROUVER UNE EXISTENCE NORMALE GRÂCE AU SPORT

Il est prouvé que l’aptitude à faire du sport joue un rôle majeur dans la capacité des vétérans à embrasser une vie nouvelle et épanouie, très différente de celle qu’ils avaient avant d’être blessés.

Lieu
Danemark
Organisation
L’Organisation danoise des sports pour les personnes handicapées et le Comité National Paralympique du Danemark
Dates
2011-2016
Groupe cible
Soldats blessés au cours d’une mission internationale dans les forces armées danoises.
Participants
En 2014, plus de 50 vétérans étant, à ce jour, de retour dans leur foyer et souffrant de blessures corporelles.
Partenaires
L’Association danoise des sports militaires (DMI), l’Organisation danoise des sports pour les personnes handicapées (DHIF), et le CNO du Danemark (DIF)
Faits marquants
Quatre-vingt-cinq pour cent des vétérans participant au programme estiment que le sport jouera encore un rôle clé dans leur vie dans les 10 prochaines années.
Pour inspiration
www.dhif.dk/document/default.asp? documentID=452&id=1021

Télécharger le fichier de l'étude de cas

RÉSUMÉ

Le programme de l’Organisation danoise des sports pour les personnes handicapées et du Comité National Paralympique du Danemark (DHIF) a pour objectif d’aider les soldats ayant été blessés dans l’exercice de leurs fonctions dans les forces armées danoises. Afin d’inclure le plus de vétérans invalides possible, le programme offre une multitude de sports qui leur permet d’essayer de nouvelles disciplines et d’étoffer leurs connaissances. Divers camps ont été organisés au Danemark et dans d’autres pays : le camp paralympique d’été, prélude à tous les sports paralympiques d’été ; le camp d’aventure destiné à montrer aux vétérans qu’une vie active au cœur de la nature reste possible après une blessure grave ; et le camp alpin d’été visant à faire découvrir les sports de neige aux vétérans. Les sessions d’entraînement hebdomadaires, au centre sportif de Svanemøllen Barracks à Copenhague, constituent un élément central du programme. En plus de la pratique sportive, l’entraînement a permis aux participants de tisser de nouvelles relations sociales. Un grand nombre d’autres activités et voyages ont été organisés, comme le championnat danois non officiel de basketball en fauteuil roulant, la participation au marathon de New York en 2011, une expérience de hockey sur luge en Suède, des activités de voile ou encore un week-end au centre sportif de Svanemøllen Barracks.

CLÉS DU SUCCÈS

Une approche centrée sur les besoins personnels

Dès les premières étapes du développement du programme, le responsable du projet a personnellement rendu visite à tous les vétérans éligibles pour discuter de leurs antécédents sportifs et de leur vision de la pratique du sport après leur blessure. Ces entretiens, fondamentaux pour l’élaboration des diverses activités du projet, ont permis de placer les besoins des vétérans au cœur même du programme.

Un programme en deux temps

Le programme a été conçu en deux phases distinctes. De 2011 à 2013, le travail a principalement consisté à établir un réseau d’activités en club avec le double objectif de faire participer au moins 50 % des vétérans éligibles à des activités sportives quotidiennes et d’encourager les vétérans à prendre part aux compétitions et tournois de la DHIF. De 2014 à 2016, le programme continuera d’aider les vétérans souffrant d’une invalidité physique permanente à s’investir dans le sport, tout en redoublant ses efforts en faveur du développement sportif dans le but ultime de voir participer un à trois vétérans invalides aux championnats d’Europe et du monde ainsi qu’aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016.

The Danish Sports Organisation for the Disabled and Paralympic Committee Denmark

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Promouvoir le sport et l'activité physique

Le principal objectif du programme est d’inciter les vétérans invalides à reprendre une activité sportive durable à l’issue de leur traitement kinésithérapeutique. Le but ultime du programme étant de former des athlètes paralympiques dans différentes disciplines.

Améliorer le bien-être et la santé publique

Une part importante de la rééducation consiste à apprendre à gérer son invalidité et son nouveau mode de vie, tant sur le plan physique que mental. Soixante-dix-huit pour cent des vétérans qui participent au programme estiment que la pratique sportive leur a permis de poser un autre regard sur les opportunités qui s’offrent à eux en dépit de leur handicap.

STRATÉGIE DE COMMUNICATION

Les médias nationaux se sont largement fait l’écho de ce programme, à travers des interviews, un documentaire et des articles sur le projet global ou certains de ses éléments. En outre, le programme est présenté sur le site web de l’Organisation danoise des sports pour les personnes handicapées.

ÉVALUATION DU PROGRAMME

Le programme a été évalué dans un rapport complet intitulé « When sport gets serious ». La principale conclusion de ce rapport est que 80 % des personnes évaluées ont déclaré que le projet a eu un impact positif sur leur niveau global de satisfaction quant à leur vie. En 2015, un séminaire sur la rééducation des invalides de guerre sera organisé en vue d’un partage de connaissances entre de multiples participants qui dépassera les limites des frontières. Cet événement servira de catalyseur pour discuter de l’avenir du programme dans l’armée royale danoise et du centre des vétérans après 2016.

back to top En