skip to content
NIF

PROJET NORVÉGIEN DE LEADERSHIP SPORTIF POUR LES JEUNES


PRÉPARER LES JEUNES À DEVENIR DES DIRIGEANTS DANS LE DOMAINE DU SPORT, SUR LES PLANS DE LA PARTICIPATION, DE L’ORGANISATION ET DE LA GESTION.

Donner aux jeunes la possibilité de rester dans le monde du sport une fois leur carrière d’athlète terminée, afin de recruter et de former les nouvelles générations.

Lieu Norvège
Organisation Comité National Olympique norvégien, Comité National Paralympique norvégien et Confédération norvégienne des sports
Dates 2011 - en cours
Tranche d'âge Principalement les jeunes sportifs âgés de 15 à 19 ans
Participants Environ 600 participants par année
Partenaires Fédérations sportives nationales, autorités locales, comité d’organisation local des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer
Faits marquants Le projet a enregistré une moyenne stable de 600 participants par an depuis son lancement en 2011. Un projet élargi, permettant d’accueillir un nombre plus élevé de participants, a été mis sur pied pour les années 2015 et 2016, cela en vue des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer en 2016.
Pour inspiration www.idrettsforbundet.no/tema/ungdomsidrett/

Télécharger le fichier de l'étude de cas

RÉSUMÉ

Le projet « Norwegian Youth Sport Leadership Programme» constitue un engagement sur dix ans de la part des milieux sportifs norvégiens, afin de recruter et de garder davantage de jeunes dans le monde du sport en Norvège. Ce projet se déroulera également durant les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2016 et prendra fin en 2022.

Le projet a pour but de garder les jeunes, âgés de 13 à 19 ans, aussi longtemps que possible dans le monde du sport, cela non seulement en tant que participants, mais également en qualité d’entraîneurs, d’administrateurs, de directeurs, d’arbitres et de bénévoles.

Le sport est un moyen considéré comme particulièrement efficace pour aider les jeunes à prendre en mains leurs propres activités et leur propre formation. Ce principe fondamental est associé à la volonté d’associer les jeunes autant que possible dans le processus, en leur demandant leur avis et en les faisant participer à la planification et au déroulement du projet.

CLÉS DU SUCCÈS

Projet axé sur les participants

Les organisateurs mettent l’accent sur une écoute attentive accordée aux participants. Afin de former avec succès de jeunes dirigeants en matière de sport, les clubs sportifs, les administrations régionales et les fédérations nationales prennent les avis des participants très au sérieux et en tiennent compte dans le cadre de nombreux aspects de l’organisation du projet. Cette approche a permis le lancement d’initiatives de mentorat et la mise en oeuvre d’allocations des tâches, afin que les jeunes puissent apprendre dans un cadre pratique et stimulant.

Le sport en tant qu’outil de planification

Le programme permet aux jeunes qui souhaitent rester engagés activement dans le sport d’associer leurs activités à une formation en vue d’un avenir dans le monde du sport. Le projet stimule la capacité des jeunes participants à influencer et à gérer leurs propres activités au moyen de la planification de leur propre entraînement quotidien et de la fixation de leurs propres objectifs et exercices. Un aspect fondamental de ce processus de planification est axé sur l’aide apportée au jeune athlète pour associer son engagement sportif avec ses activités scolaires et des études supérieures, de la manière la plus efficace possible.

Le travail avec les partenaires

La Confédération norvégienne des sports est l’organisation nationale représentant les fédérations nationales de tous les principaux sports pratiqués en Norvège. Elle offre divers cours, ainsi que des formations éducatives aux jeunes physiquement actifs. Ces cours et formations sont donnés aussi bien directement par les services de la confédération que par l’intermédiaire de ses organisations membres et des services administratifs régionaux. Ces divers partenaires, en collaboration avec le Comité National Olympique et le Comité National Paralympique, veillent à ce que ces formations éducatives soient dispensées dans un cadre structuré et que le projet puisse toucher le plus grand nombre de jeunes possible.

NIF

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Soutenir les sociétés actives

Non seulement le projet a pour but de promouvoir la participation à des activités sportives, mais il se concentre également sur le développement personnel des jeunes athlètes en tant que futurs dirigeants sportifs, que ce soit en qualité d’entraîneurs, d’administrateurs, d’arbitres ou autres. Cela contribue à l’infrastructure humaine du sport dans la société, en reconnaissant le fait que si l’on veut voir le sport prospérer, il faut avoir plus que simplement des athlètes. La société a davantage de chances d’être réellement active si elle dispose de personnes motivées et formées de manière à pouvoir œuvrer en coulisses.

Promouvoir le sport et l’activité physique

Le projet s’adresse à de jeunes athlètes actuellement actifs sur le plan sportif. Il va plus avant en ciblant spécialement ceux qui souhaitent rester actifs dans le domaine des sports une fois arrivés au terme de leur carrière sportive. Il offre donc à ces jeunes athlètes les outils dont ils ont besoin pour se former parallèlement à leur entraînement actuel. Cela permet à ces jeunes de poursuivre leur carrière de sportifs, tout en se construisant un avenir dans le monde du sport.

STRATÉGIE DE COMMUNICATION

La communication concernant le projet est gérée par l’administration centrale de la Confédération norvégienne des sports. Ce bureau central assure la liaison avec les 54 fédérations membres, ainsi qu’avec les 19 administrations régionales qui collaborent avec le projet. Ces bureaux informent ensuite directement les clubs qui leur sont affiliés, lesquels présentent le projet à leurs membres et aux partenaires susceptibles de s’y intéresser.

ÉVALUATION DU PROGRAMME

Chacun des cours fait l’objet d’une évaluation séparée, entreprise par les organisateurs. Cette évaluation consiste à examiner les progrès réalisés dans le cadre de chaque cours éducatif, cela en fonction de divers critères qualitatifs, y compris l’impact sur les participants et le degré d’interaction des participants.

back to top En