skip to content
Date
27 juin 2002
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Progrès constatés par la délégation du CIO en visite à Athènes


Les préparatifs s'accélèrent, mais il n'y a pas un jour à perdre avant les Jeux de la XXVIIIe Olympiade en 2004

ATHÈNES, Grèce (27 juin 2002)

- Alors qu'il reste à peine plus de deux ans avant le retour des Jeux Olympiques sur leur terre d'origine, le Comité International Olympique (CIO) a tenu hier et aujourd'hui, à Athènes, des réunions fructueuses avec les organisateurs des Jeux de 2004. La délégation du CIO, conduite par le président de la commission de coordination des Jeux de la XXVIIIe Olympiade, Denis Oswald, a constaté avec plaisir les progrès réalisés à la suite des propositions adressées par le CIO durant la réunion de la commission de coordination en avril dernier. Le CIO a notamment confirmé avoir noté une coopération accrue entre les secteurs public et privé ainsi qu'un regain d'intérêt de la part de la population. Le comité d'organisation des Jeux Olympiques à Athènes (ATHOC) a par ailleurs clairement montré que tout serait prêt à temps pour l'organisation de la première épreuve test - voile - en août. Le CIO a cependant constaté des retards dans certains projets, qui devront maintenant faire l'objet d'une attention spéciale si l'on veut que la planification se déroule selon les prévisions.

" Le CIO a tenu des réunions extrêmement constructives avec des représentants de l'ATHOC et du gouvernement grec, et j'ai eu pour ma part le plaisir de m'entretenir durant une heure avec le Premier ministre ", a déclaré Denis Oswald. " Nous sommes ravis de voir que les préparatifs s'accélèrent, ce qui - comme nous l'avions précisé à l'issue de la réunion de la commission de coordination en avril dernier - était nécessaire. Les points sensibles tels que la construction des sites, l'hébergement, le transport et la sécurité, qui figurent toujours en première position sur la liste des priorités du CIO, font désormais l'objet d'une attention manifeste. Les travaux entrepris laisseront un héritage impressionnant à cette cité historique, et il ne fait aucun doute que les Athéniens s'intéressent de plus en plus aux Jeux.

Il est essentiel, cependant, que les travaux se poursuivent sur le même rythme et qu'ils demeurent de qualité, en particulier durant les mois d'été, lorsqu'Athènes connaît traditionnellement une période d'accalmie. À deux ans de la cérémonie d'ouverture des Jeux, il n'y a plus un jour à perdre. "

" Nos deux jours de réunion avec le CIO ont été extrêmement fructueux ", a confirmé, pour sa part, la présidente de l'ATHOC, Gianna Angelopoulos-Daskalaki. " Les travaux s'accélèrent et commencent à avoir un impact intéressant sur notre ville. Au cours des prochains mois, il sera possible d'entrevoir, grâce à la construction des sites et des infrastructures de transport, l'héritage unique que l'organisation des Jeux de la XXVIIIe Olympiade laissera à cette ville déjà unique. Nous avons devant nous des mois de travail acharné, mais les Athéniens aiment les défis comme celui d'accueillir la manifestation sportive la plus spectaculaire du monde. "

La commission de coordination se réunira en séance plénière en novembre prochain. Dans l'intervalle toutefois, le CIO et Athènes continueront de collaborer étroitement : des groupes de travail du CIO se rendront, si nécessaire, dans la capitale grecque pour des contacts directs.

back to top