skip to content
Photos © International Olympic Committee - Samsung - UNHCR

PROGRAMME DE DISTRIBUTION DE KITS DE SPORT CIO-HCR-SAMSUNG


PERMETTRE AUX JEUNES RÉFUGIÉS DE FAIRE DU SPORT

En distribuant des équipements sportifs, ce programme permet aux jeunes des camps de réfugiés d’organiser des activités sportives, qui leur permettront de se divertir et leur apporteront un semblant de normalité.

Lieu
20 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine
Organisation
Programme tripartite entre le Comité International Olympique, Samsung et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)
Dates
Janvier 2012 – Décembre 2013
Groupe cible
Jeunes vivant dans les camps gérés par le HCR
Participants
150 000 jeunes sur deux ans
Partenaires
Le CIO, Samsung et le HCR.
Faits marquants
20 pays ciblés. Six sports (football, volleyball, basketball, netball, tennis de table). On compte actuellement travers le plus de 42 millions de réfugiés à monde.
Pour inspiration
www.olympic.org

Télécharger le fichier de l'étude de cas

RÉSUMÉ

Ce programme de deux ans vise à distribuer des kits de sport fournis par le CIO, le HCR et Samsung dans 20 pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. Chaque kit fourni par le CIO contient des équipements et du matériel de base pour environ 300 enfants, tels que ballons, dossards, casquettes, maillots et craies pour délimiter le terrain. Ce programme de deux ans permettra à plus de 150 000 jeunes vivant dans des camps de réfugiés gérés par le HCR (et potentiellement 300 000 bénéficiaires indirects parmi les populations des camps, les communautés voisines associées aux activités sportives, etc.) de se montrer actifs et de faire du sport.

CLÉS DU SUCCÈS

Collaboration et soutien plurisectoriels

Le modèle collaboratif unique du programme de distribution des kits de sport est l’une des principales raisons de son succès. En alliant leurs compétences, le CIO, le HCR et Samsung ont donné une dimension unique et ambitieuse au programme. Par ailleurs, l’aide financière de Samsung rend ce programme financièrement viable.

Améliorer la vie des réfugiés

Ce programme apporte aux réfugiés une part de rêve et c’est ce qui explique en grande partie son succès. Les camps de réfugiés laissent peu de place au divertissement et c’est là que le programme de distribution des kits de sport du CIO, du HCR et de Samsung fait toute la différence.

Flexibilité

Les kits de sport du CIO, du HCR et de Samsung sont simples à utiliser et peuvent être adaptés en fonction de l’environnement local et des ressources naturelles disponibles dans les camps de réfugiés.

Photos © International Olympic Committee - Samsung - UNHCR

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Améliorer le bien-être et la santé publique

Le programme permet de goûter au bonheur de faire du sport et de faire bénéficier les jeunes réfugiés, qui ont souvent vécu les pires atrocités, de ses bienfaits psychologiques. En effet, il apporte une contribution importante en apaisant les tensions et les craintes des personnes qui doivent vivre en communauté dans des camps et des installations de réfugiés.

Soutenir les sociétés actives

Le programme de distribution des kits de sport vise à venir en aide aux personnes contraintes de quitter leur pays natal afin de fuir les persécutions, les conflits et la violence, en leur permettant de se divertir et de faire du sport. Le programme a pour objectif d'apporter la joie et la paix dans la vie des réfugiés en leur permettant de faire du sport ensemble et les aide à s'intégrer dans leur nouvel environnement par le biais du sport.

STRATÉGIE DE COMMUNICATION

La communication repose sur les plates-formes médias du CIO, du HCR et de Samsung, et notamment leurs sites web. Quelques vidéos présentant les activités sportives organisées dans certains camps ont été tournées spécialement, et une galerie photos a été mise à disposition pour promouvoir le programme.

ÉVALUATION DU PROGRAMME

Un an après le lancement du programme, le projet a été mis en œuvre dans 10 des 20 pays bénéficiaires, profitant directement à quelque 76 000 jeunes. L’organisation bénéficiaire évalue actuellement le programme à mi-parcours.

back to top En