skip to content
Australian Sports Commission

Programme d’activités périscolaires AASC


Offrir aux enfants un accès gratuit à des programmes sportifs et à d’autres activités physiques structurées, et nouer des liens avec les clubs locaux.

Lieu Dans tous les États et sur tous les territoires australiens
Organisation Commission australienne des sports
Dates 2005 – en cours
Tranche d’âge 5-12 ans
Participants Environ 190 000 enfants par semestre
Partenaires Organisations sportives nationales, associations sportives des États, organisations et clubs de sport locaux, associations locales, écoles et partenaires privés
Pour inspiration www.ausport.gov.au/participating

Télécharger le fichier de l'étude de cas

Australian Sports Commission

RÉSUMÉ

Le programme d’activités périscolaires Active After-School Communities (AASC) a été mis en œuvre dans plus de 3 200 établissements scolaires et centres d’accueil périscolaire d’Australie. Près de 190 000 enfants y participent chaque semestre. Ce programme permet aux élèves de pratiquer jusqu’à 70 sports différents et 20 activités physiques structurées après l’école.

CLÉS DU SUCCÈS

Réseau de coordinateurs régionaux

La Commission australienne des sports gère le programme AASC à l’échelle nationale par le biais d’un réseau de coordinateurs régionaux. Ces coordinateurs aident les écoles et les centres d’accueil périscolaire à mettre en œuvre le programme, à recruter et/ou former des entraîneurs localement, et à établir des partenariats avec les associations et clubs sportifs de proximité afin d’augmenter le nombre d’inscrits chez les jeunes.

Intégration au sein de la communauté

Au cours du premier semestre 2013, le programme AASC a été organisé dans 3 254 établissements et centres. Cinquante-deux pour cent d’entre eux sont situés dans des communautés régionales isolées, 33 % dans des communautés à faibles revenus, 18 % dans des écoles accueillant des enfants ayant des besoins spécifiques, et 6 % dans des communautés autochtones. Plus de 54 000 membres des diverses communautés concernées ont reçu une formation d’entraîneur et près de 600 écoles et centres d’accueil périscolaire sont inscrits à ce jour sur la liste d’attente du programme.

Australian Sports Commission
OBJECTIFS DU PROGRAMME

Promouvoir le sport et l'activité physique

Ce programme, reconnu et coordonné à l'échelle nationale, entend renforcer le niveau d’activité physique des élèves de primaire en Australie. Il familiarise les enfants avec le sport et d’autres activités physiques structurées de manière ludique, dans un environnement sécurisé favorisant l'intégration à travers une certaine approche de l'entraînement, laquelle utilise le jeu plutôt que les exercices. Le but est de présenter les principes d'un sport en particulier ou d'une autre activité physique structurée aux enfants. Près de 190 000 élèves participent chaque semestre aux activités proposées dans plus de 3 200 écoles et centres d'accueil périscolaire.

Soutenir les sociétés actives

Les écoles primaires et les clubs de sport au niveau local sont au cœur du programme AASC. Ce dernier a été créé afin d'apporter une réponse à la hausse de la sédentarité et à la diminution de la pratique sportive chez les enfants. Les contraintes financières et de temps accrues qui pèsent sur les familles freinent la participation des enfants aux activités physiques extrascolaires et réduisent les cours d'éducation physique quotidiens, les programmes scolaires étant trop chargés.

Améliorer le bien-être et la santé publique

L’objectif de ce programme est donc d'encourager la pratique sportive chez les enfants du primaire et de leur faire aimer le sport afin de les inciter à rester actifs tout au long de leur vie. Étant donné qu'en Australie les enfants sont de moins en moins actifs et que leur santé se dégrade en conséquence, il est important de leur faire connaître le sport et les autres activités physiques structurées le plus tôt possible afin qu'ils adoptent une attitude positive envers le sport et l'activité physique à l'âge adulte. Cette attitude contribuera à façonner les communautés dans lesquelles ils vivront à l'avenir.

STRATÉGIE DE COMMUNICATION

Le programme AASC reconnaît la nécessité d’utiliser diverses plateformes de communication pour atteindre le public cible : Internet, bulletins d’information régionaux, feuilles d’information, prospectus, affiches, cartes postales, autres outils tels que pochettes, autocollants, tatouages et frisbees, et bien sûr médias sociaux, dont l’emploi comme outil de communication est à l’étude actuellement.

ÉVALUATION DU PROGRAMME

Les coordinateurs régionaux évaluent régulièrement la qualité des programmes proposés dans leur région afin de vérifier que les centres d’accueil, les clubs et les entraîneurs locaux travaillent ensemble afin d’obtenir des résultats avantageux pour tous.
À la fin de chaque semestre, les établissements et centres participant au programme AASC sont invités à remplir un formulaire d’évaluation (PFF) concernant le programme proposé (évaluation de la qualité de l’entraînement et utilisation des subventions notamment). Ce formulaire permet également aux établissements concernés d’évaluer leur coordinateur régional.
Qui plus est, le programme AASC charge un consultant externe de procéder à une évaluation indépendante. Cette analyse a révélé que jusqu’ici, le programme AASC a atteint tous les objectifs qu’il s’est fixés.

back to top En