skip to content
Date
03 déc. 2015
Tags
JOJ , Lillehammer 2016 , Actu CIO

Présentation des athlètes modèles : Christine Nesbitt

Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé la liste des athlètes modèles qui apporteront leur soutien aux jeunes athlètes en lice aux 2es Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver du 12 au 21 février 2016 à Lillehammer, Norvège. Ils sont présentés individuellement au travers d’un court entretien. Aujourd’hui : Christine Nesbitt.


Nom : Christine Nesbitt
Sport : Patinage de vitesse
Pays : Canada

Comment/pourquoi as-tu commencé à pratiquer ce sport ? 

J'ai commencé la pratique de ce sport à l'âge de 12 ans – avant je faisais du hockey sur glace. J'ai toujours aimé patiner et mes parents ont découvert un club de patinage sur piste courte dans ma ville natale. J'ai essayé ce sport et m'y suis tenue jusqu'à ce que je commence le patinage de vitesse à 18 ans quand j'ai déménagé à Calgary pour l'université. Je me suis alors entraînée à l'anneau olympique de Calgary ainsi qu'au centre national d'entraînement.  

Quels sont les succès dont tu es le plus fière dans ta carrière sportive ?  

Établir un record du monde dans le 1 000 m et devenir la première femme de l'histoire à passer la barre de la minute 13 secondes sur cette distance.  

Quels sont les succès dont tu es le plus fière en dehors de ta carrière sportive ? 

Avoir pu partager mon histoire, à savoir une dépression, avec ma coéquipière et amie, Clara Hugh, à travers une campagne au Canada baptisée "Bell Let’s Talk". Le but est de contrer la stigmatisation liée aux maladies mentales et d'engager le dialogue afin que davantage de personnes puissent recevoir de l'aide et aider les autres.  

Quel est ton moment préféré aux Jeux Olympiques ? Un souvenir particulier de l'une de tes participations dont tu voudrais nous faire part ?

Monter sur le podium et décrocher ma médaille d'or chez moi, au Canada ! 

Qu'est-ce qui t'as poussée à participer aux Jeux Olympiques de la Jeunesse ?

Au cours de mon expérience, je n'ai pas appris à concilier mon entraînement avec les autres aspects afin de garder la forme et le moral pour la période qui suit la carrière. J'aime le fait que les Jeux Olympiques de la Jeunesse offrent non seulement une chance de découvrir une manifestation multisportive à des athlètes dès leur plus jeunes âge, mais aussi les autres aspects à savoir le fait de vivre sainement et heureux tout en pratiquant son sport, ainsi que les capacités qui vous servent pour après. 

Qu'est-ce qui te plaît le plus dans le concept des Jeux Olympiques de la Jeunesse ?

J'apprécie que l'accent soit placé sur la découverte par les athlètes de plusieurs facettes : être en bonne santé et être bien entouré. Il est important d'avoir un bon équilibre dans la vie et c'est mieux de le découvrir jeune !

Qu'attends-tu avec le plus d'impatience s'agissant de Lillehammer 2016 ? 

J'ai hâte de découvrir l'esprit de cet événement et j'espère au moins réussir à nouer des contacts personnels avec certains athlètes et les aider à grandir à la fois comme athlètes et en tant que personnes.

 
Quelle est la prochaine étape de ta carrière ?

Je suis aujourd'hui à la retraite et je travaille pour terminer mon diplôme de premier cycle en géographie. J'espère continuer jusqu'en maîtrise. Mais nous verrons. Il y a tellement de choses passionnantes à faire !

Quels sont tes passe-temps ?

J'aime écouter de la musique ainsi que les activités de plein air comme la randonnée, le camping, le canoë, les raquettes et le cyclisme. J'aime aussi cuisiner et manger.

Souhaiterais-tu ajouter quelque chose ? 

J'ai hâte d'être aux JOJ ! Je pense que ce sera une période chargée mais enrichissante, une expérience incroyable et unique dans une vie. Je suis très impatiente de partager tout ça avec les athlètes !

back to top