skip to content
Date
05 févr. 2014
Tags
Sotchi 2014 , Actu CIO , Patinage artistique

Préparez-vous pour le patinage artistique à Sotchi !

Épreuves à médailles : 5
Athlètes : 148
Dates : du 6 au 22 février


Historique

Le patinage artistique est inscrit au programme olympique depuis les premiers Jeux d’hiver à Chamonix en 1924 et a même figuré à celui des Jeux d’été en 1908 et 1920. Les épreuves individuelles hommes et femmes et par couple étaient au nombre des compétitions à chaque édition et la danse sur glace a été ajoutée aux Jeux de 1976 à Innsbruck. Chacune de ces épreuves individuelles hommes et femmes et par couple compte un programme court et un programme libre. Le programme court combine huit éléments imposés : combinaisons de sauts et de pirouettes, tandis que le programme de patinage libre laisse aux patineurs la possibilité de réaliser des enchaînements techniques originaux sur la musique de leur choix. La danse sur glace, quant à elle, propose une danse brève qui consiste en une série de rythmes et d’enchaînements prescrits et une danse libre qui permet aux patineurs d’évoluer sur un rythme librement choisi.

Outre, les épreuves individuelles, par couple et de danse sur glace, une compétition de patinage artistique par équipe aura lieu à Sotchi, ce sera les débuts de cette épreuve au programme olympique. Elle comprendra des équipes composées de six patineurs : un homme et une femme en individuel, un couple et un couple de danseurs sur glace. Les points seront attribués à chaque patineur et couple de patineurs et l’équipe qui aura marqué le nombre de points cumulés le plus élevé remportera la médaille d’or.

Athlètes à suivre à Sotchi

Le Canadien Patrick Chan, triple champion du monde, aura pour objectif de décrocher sa première médaille olympique dans l’épreuve masculine individuelle, mais le Japonais Daisuke Takahashi, vainqueur du bronze en 2010 figurera parmi les favoris.

La Coréenne Yuna Kim cherchera à défendre son titre dans l’épreuve individuelle féminine, et devra affronter une rude concurrence de la part, entre autres, de la Japonaise Mao Asada. Les espoirs russes reposeront sur le couple champion du monde, Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov, tandis qu’en danse sur glace les Champions du monde américains, Meryl Davis et Charlie White, se confronteront aux Canadiens, Tessa Virtue et Scott Moir, champions olympiques en titre.

Légendes olympiques

Le quasi sans faute de Yuna Kim, de République de Corée, dans l’épreuve individuelle féminine des Jeux d’hiver à Vancouver en 2010, lui a permis d’établir des records du monde pour son programme court, son programme long et le nombre total de points combinés. Ceci lui vaut déjà une place assurée dans l’histoire olympique.

Toutefois, avec trois médailles olympiques d’or chacune, la Norvégienne Sonja Henie et la Russe Irina Rodnina fixent toujours l’horizon à atteindre. Henie n’avait que quinze ans quand elle a capturé les cœurs aux Jeux d’hiver de 1928, et s’est vue décerner la première place par six des sept juges, ce qui a fait d’elle une championne olympique, titre qu’elle a brillamment défendu en 1932 et en 1936, tout en remportant à dix reprises successives celui de championne du monde entre 1927 et 1936. Pour sa part, Rodnina est la seule patineuse par couple à avoir remporté trois médailles olympiques d’or successives (1972, 1976, 1980). Elle s’est tout d’abord présentée sur la glace avec Alexei Ulanov avant de faire équipe avec Alexander Zaitsev. Elle est ainsi la première patineuse par couple à avoir remporté un titre olympique avec deux partenaires différents.


©IOC / United Archives - Sonja Henie

La performance en danse sur glace des Britanniques Jayne Torvill et Christopher Dean aux Jeux Olympiques d’hiver à Sarajevo en 1984 demeure l’une des plus mémorables de cette discipline. Ils ont obtenu de chaque juge le nombre maximum de points pour l’impression artistique en danse libre.

back to top En