skip to content
Date
04 févr. 2014
Tags
Sotchi 2014 , Actu CIO

Préparez-vous pour le Combiné nordique à Sotchi

Épreuves à médailles : 3
Athlètes : 55
Dates : du 12 au 20 février


Historique

Le combiné nordique, qui se compose de sauts à ski et de ski de fond figure au programme olympique depuis les premiers Jeux d’hiver à Chamonix en 1924. Les compétitions initiales comprenaient une course de ski de fond de 18 km suivie par un saut à ski et les concurrents qui remportaient le plus de points dans ces deux épreuves gagnaient la compétition. Aux Jeux d’hiver à Oslo en 1952, toutefois, l’épreuve de saut à ski a été organisée en premier, suivie d’une course de ski de fond de 18 km. Quatre ans plus tard, le ski de fond a été ramené à 15 km. Mais dans ce sport, le changement peut-être le plus marquant s’est produit en 1988 quand la méthode Gundersen a été retenue pour le marquage, les points du saut sont convertis en pénalités de temps et les résultats du saut à ski déterminent le placement au départ de la course de ski. Depuis lors la course de ski de fond présente un départ échelonné et l’athlète qui passe la ligne d’arrivée le premier est déclaré vainqueur.

Les Jeux d’hiver de 1988 ont également vu l’introduction de l’épreuve par équipe qui proposait initialement un relais de ski de fond de 3 x 10 km avant de passer au format actuel de 4 x 5 km, à Nagano en 1998. Au programme des Jeux d’hiver à Salt Lake City en 2002, un 7,5 km sprint a été ajouté et, à Vancouver en 2010, le programme a remplacé ce 7,5 km sprint et le 15 km individuel par un 10 km individuel pente normale et un 10 km grande pente.

Athlètes à suivre à Sotchi

Le Français Jason Lamy-Chappuis, vainqueur du 10 km individuel tremplin normal à Vancouver en 2010, figurera parmi les favoris des médailles après avoir terminé deuxième au classement général de la Coupe du monde de 2012/13, mais il devra affronter une rude concurrence de la part de l’Allemand Eric Frenzel, vainqueur de la Coupe du monde et champion du monde en titre sur grand tremplin, de l’Autrichien Bernhard Gruber, du Norvégien Magnus Moan, du Japonais Akito Watabe, et de l’Allemand Björn Kircheisen qui constitueront une forte présence.

Felix Gottwald

Légendes olympiques

Titulaire de sept médailles olympiques, l’Autrichien Felix Gottwald est le skieur de ski de fond le plus décoré du combiné nordique de l’histoire des Jeux d’hiver. Sa carrière olympique a débuté par trois médailles de bronze aux Jeux d’hiver de 2002 à Salt Lake City avant de s’en aller gagner l’or du 7,5km sprint et du 4 x 5 km par équipe, ainsi que l’argent du 15 km individuel à Turin en 2006. Néanmoins, la plus grande performance individuelle des Jeux d’hiver est peut-être celle qu’a réalisée en 2002 le Finlandais Samppa Lajunen qui a décroché l’or dans les trois épreuves du combiné nordique à Salt Lake City, surpassant ses deux médailles d’argent obtenues à Nagano quatre ans plus tôt.

Samppa Lajunen
back to top En