skip to content
Date
02 avr. 2004
Tags
Actu CIO

Première visite de la Commission de Coordination du CIO à Vancouver



Le comité d'organisation des Jeux de 2010 avance sur la voie des préparatifs et annonce le choix de son sigle !







 


À six ans des Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) – l'instance de 11 membres chargée d'assister les organisateurs canadiens dans leurs préparatifs – a eu la satisfaction de constater, à l'issue de sa première visite de trois jours dans l'agglomération canadienne, que la planification des Jeux avançait. Durant ce séjour, au cours duquel se sont succédé réunions et visites de Vancouver et de la station de montagne de Whistler, les membres de la commission ont travaillé en coopération avec le comité d'organisation des Jeux de 2010 et les autorités publiques afin de jeter les bases des préparatifs pour les années à venir.

 

Ainsi que l'a rappelé le président de la commission, René Fasel, "il s'agissait du premier déplacement à Vancouver de l'ensemble de la commission de coordination. Notre objectif était de rencontrer l’équipe chargée de concrétiser les promesses faites lors de la candidature, obtenir une esquisse des différents projets entrepris, visiter les infrastructures sportives existantes ainsi que les sites des futures constructions. Grâce à trois jours de travail extrêmement constructifs, nous repartons persuadés que, tant du point de vue des compétences des organisateurs que du soutien des autorités et des diverses parties concernées, les choses se mettent progressivement en place à l'heure actuelle pour que les Jeux de 2010 soient un succès. Il est particulièrement réconfortant de noter que les valeurs olympiques, comme la promotion du sport au sein de la communauté et la protection de l'environnement, sont des valeurs chères aux habitants de la Colombie-Britannique."

 

Le directeur général du comité d'organisation des Jeux de 2010 à Vancouver, John Furlong, a pour sa part déclaré :"Le partenariat qui s'est instauré entre le comité d'organisation et le CIO nous a aidés à passer de la phase de candidature à la phase d'organisation. Avec le concours du CIO, et grâce à ses connaissances, nous sommes prêts pour les tâches qui nous attendent, qu'il s'agisse de mettre en place l'organisation, construire les sites, collecter des fonds ou faire face à d'autres grandes échéances."

 

John Furlong a par ailleurs annoncé que le sigle retenu pour désigner le comité d'organisation des Jeux était COVAN (VANOC en anglais).

 

Depuis l'élection de Vancouver ville hôte des XXIes Jeux Olympiques d'hiver lors de la Session du CIO à Prague l'année dernière, et en prélude à cette première réunion de la commission de coordination, les organisateurs canadiens avaient déjà rencontré le CIO, et plus particulièrement l'OGKS (Services de connaissances sur les Jeux Olympiques), afin de bénéficier de l'expérience acquise lors de précédentes éditions des Jeux. "Le CIO a élaboré des outils complets permettant de tirer parti des leçons du passé", a expliqué René Fasel. "Ainsi, grâce au programme de transfert des connaissances, nous sommes en mesure d'établir un calendrier précis des préparatifs pour les années à venir, notre but ultime étant l'organisation de Jeux réussis. Notre commission a pour tâche d'aider les organisateurs dans leurs préparatifs. Nous sommes ravis que ce processus soit maintenant lancé et nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration. Certes, au cours de la préparation d'une manifestation aussi importante que les Jeux Olympiques, des enjeux ne manqueront pas de se présenter – rien de plus normal à cela ! Toutefois, en veillant aujourd'hui, tous ensemble, à ce que des bases solides soient posées, nous serons à même, tous ensemble encore, de faire face aux difficultés de demain et de les résoudre."

 

La liste complète des membres de la commission de coordination des Jeux de 2010
Tags Actu CIO
back to top