skip to content
IOC/Christophe Moratal
Date
12 avr. 2016
Tags
Actu CIO

Pour le président du CIO, Thomas Bach, et le président de la République hellénique, Prokopis Pavlopoulos, "les valeurs olympiques sont plus que jamais essentielles"


Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a accueilli aujourd'hui le président de la République hellénique, Prokopis Pavlopoulos, au Musée Olympique à Lausanne. Les deux dirigeants ont salué la pérennité des valeurs olympiques et le rôle de la Grèce dans les Jeux de l'Antiquité et les Jeux Olympiques modernes, y compris en faveur de l'ekecheiria, ou Trêve olympique.

Ainsi que le président du CIO, Thomas Bach, l'a déclaré au cours de la visite : "Dans le monde fragile qui est le nôtre, en ces temps de crises et de conflits, les valeurs de paix et de solidarité sont plus importantes que jamais. À cet égard, les Jeux Olympiques qui vont se tenir à Rio de Janeiro auront une importance toute particulière. Ils marqueront le rassemblement de la planète pour célébrer notre humanité et notre unité dans la diversité."

Au cours de leur réunion, le président de la République hellénique, Prokopis Pavlopoulos, a salué les initiatives lancées par le Comité International Olympique à l'égard des réfugiés et notamment la formation d'une équipe d'athlètes olympiques réfugiés pour les Jeux Olympiques à Rio. Le président grec a déclaré qu'un traitement honnête et efficace devait être réservé aux réfugiés, en faisant preuve d'humanité et de solidarité.

Thomas Bach et Prokopis Pavlopoulos ont discuté du fonds d'urgence de deux millions de dollars américains débloqué en septembre dernier par le CIO pour soutenir les programmes développés par les Comités Nationaux Olympiques (CNO) afin d'aider les réfugiés partout dans le monde. Un programme de soutien aux réfugiés lancé par le Comité Olympique Hellénique fait partie des programmes qui ont bénéficié de ce fonds. Il a été qualifié de succès non seulement par les réfugiés mais aussi par les autorités locales. Le programme de soutien aux réfugiés du CNO grec a permis de construire quatre terrains de basketball et un terrain de football dans le plus grand camp de réfugiés d'Athènes, lequel abrite entre 750 et 1 000 réfugiés au même moment. Le CNO grec est aussi présent dans le centre d'accueil des réfugiés sur l'île de Lesbos pour offrir des installations sportives et des équipements aux réfugiés qui arrivent là-bas.  

Le président grec a également envoyé un message fort sur "la nécessité de mettre fin dès que possible à tous les conflits dans le monde" et "d'en finir avec la guerre en Syrie" car sans cela, la crise des réfugiés ne pourra jamais être résolue. Et d'ajouter : "C'est pourquoi le rétablissement de la Trêve olympique est si important à nos yeux."  

La Trêve olympique pour les Jeux de la XXXIe Olympiade à Rio de Janeiro a été soutenue par 180 des 193 États membres des Nations Unies lors de la 70e Session de l'Assemblée générale de l'ONU en octobre 2015.

Le président grec, Prokopis Pavlopoulos, a déclaré que les Grecs restaient fidèles à l'esprit olympique originel et aux idéaux y afférents. "Ces idéaux mettent l'accent sur l'humanité et l'humanisme et reposent sur les principes qui permettent l'épanouissement de l'homme, les principes du fair-play et de l'excellence à travers lesquels les Jeux Olympiques acquièrent leur véritable signification, en marquant un retour aux racines de la Grèce antique et de l'ancienne Olympie."

Et de poursuivre : "La date choisie pour cette visite est doublement symbolique. Tout d'abord parce que nous sommes dans une année olympique. Ensuite parce que l'année 2016 est marquée par une vaste crise aux proportions mondiales, laquelle entraîne une crise sans précédent sur le plan humanitaire, en particulier s'agissant du problème majeur des réfugiés. C'est précisément dans ces circonstances que les idéaux olympiques sont plus significatifs et indispensables que jamais, des idéaux qui trouvent leur origine dans le pays qui est le berceau des Jeux Olympiques et de l'esprit olympique."

Également à l'ordre du jour, la création des Lauriers olympiques, un trophée qui récompensera des personnalités de premier plan du monde de l'éducation, de la culture, du développement et de la paix par le sport. La création des Lauriers olympiques s'inscrit dans le droit fil des réformes de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique. Le président grec a confirmé aujourd'hui que la pierre qui sera utilisée pour le trophée proviendra de l'ancienne Olympie. Lire ici la nouvelle dans son intégralité.

Les deux dirigeants se rencontreront à nouveau lors de l'allumage de la flamme olympique des Jeux de Rio 2016 dont la cérémonie se tiendra dans la ville grecque d'Olympie le 21 avril. La flamme sera remise aux organisateurs de Rio 206 le 27 avril après un parcours en Grèce. Le 3 mai, le relais de la flamme olympique – parrainé par Coca-Cola, Nissan, et Bradesco – débutera officiellement dans la capitale du Brésil, Brasilia, et traversera le pays pendant 95 jours.

Le président grec, Prokopis Pavlopoulos, a signé le livre d'or du CIO avant de faire une visite guidée du Musée Olympique. Il était accompagné à cette occasion du président du Comité Olympique Hellénique, Spyros Capralos, et des membres honoraires du CIO en Grèce, le Roi Constantin et Lambis V. Nikolaou.

Tags Actu CIO
back to top En