skip to content

Pour le jeune leader du CIO Rohith Maradapa : "Toutes les femmes ont le droit de réaliser leur potentiel"

Young Leaders - Rohith Maradapa
Dans ce nouvel article de notre série sur l'égalité des sexes, nous nous entretenons avec le jeune leader du CIO Rohith Maradapa de son initiative visant à proposer un programme de mentorat et à offrir des opportunités sportives aux filles et aux garçons issus de milieux défavorisés en Inde.

Rohith Maradapa a toujours eu des modèles féminins forts dans sa vie. L'une de ses grands-mères faisait des reportages sur le cricket pour un magazine dans les années 1950. L'autre a été capitaine de l'équipe de basket de son université. Et sa mère est une éminente spécialiste de la nutrition. Et pourtant, toutes se sont heurtées à des obstacles liés aux usages de la société indienne à l'égard des femmes.

Conscient des préjugés sexistes qui ont toujours cours, Rohith Maradapa – membre de l'équipe indienne d'aviron – a lancé l'initiative Just Play India avec le soutien du programme des jeunes leaders du CIO et du partenaire olympique mondial Panasonic.

Dans un pays où le taux de décrochage scolaire des filles est sans précédent (selon les chiffres, 40 % des filles âgées de 15 à 18 ans ne sont plus scolarisées), Just Play India entend aider les enfants à rester à l'école plus longtemps et leur permettre de rêver plus grand en leur offrant le soutien personnalisé d'un mentor et un accès au sport.

Pendant la pandémie de COVID-19, Rohith Maradapa a adapté son programme afin d'offrir à 130 élèves de deux villes indiennes une formation et des services de mentorat en ligne. Avec 78 % de femmes parmi les mentors de Just Play India – dont quatre athlètes de niveau international – le programme a particulièrement séduit les jeunes filles. Au bout de quatre mois, 89 % des filles qui ont participé à l'initiative ont manifesté un plus grand intérêt pour le sport.

Comment avez-vous développé le concept de votre initiative Just Play India ?

"Le mentorat est une chose qui m'a toujours intéressé et j'ai constaté qu'il faisait cruellement défaut dans de nombreux domaines. En tant qu'athlète, j'ai donné des conférences dans des écoles, des universités, des entreprises et, souvent, les parents venaient me voir pour me dire : 'Pourquoi n'aidez-vous pas mon enfant ?' Bon nombre de ces personnes étaient issues de milieux défavorisés – c'était triste, car certains de ces enfants avaient énormément de talent, mais personne pour les guider.

Je me suis rendu compte qu'au lieu de faire ces conférences tout seul, il serait beaucoup plus utile de travailler avec ces enfants – en particulier les filles – sur une période de temps plus longue, afin de leur permettre de bénéficier de ce soutien et de cet accès au mentorat. La totalité des médailles olympiques remportées par l'Inde en 2016 l'ont été par des femmes, mais celles-ci bénéficient toujours de moins de 4 % du temps d'antenne consacré au sport. Imaginez l'impact que cela a sur les jeunes femmes. Nous devons offrir aux femmes une tribune où elles peuvent s'exprimer, et c'est précisément ce que Just Play India tente de faire. Nous enseignons, via une plateforme commune, des compétences sociales, émotionnelles et de vie aux filles et aux garçons. Nous utilisons le sport et d'autres activités pour montrer à ces enfants qu'ils peuvent croire en eux, réaliser leurs rêves et réussir."

Young Leaders - Rohith Maradapa
Pourquoi avez-vous mis l'accent sur l'égalité des sexes dans le programme ?

"Le taux de décrochage scolaire des filles est énorme dans notre pays. C'est inadmissible ; certes, un grand nombre d'organisations, d'ONG, d'entreprises, ainsi que le gouvernement lui-même s'efforcent de remédier à cette situation. Mais il y a encore beaucoup à faire. Nous voulons donner aux filles et aux garçons la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel. En raison de leur statut socio-économique, la plupart de ces enfants ne croient pas suffisamment en eux pour dire 'je veux faire ça'.

Nous essayons de combler ce manque de confiance, de leur donner l'assurance et le cadre nécessaires pour atteindre leurs objectifs. C'est quelque chose que nous voulons faire avec chaque enfant en Inde. Pour nous, personne ne devrait abandonner l'école parce qu'il pense ne pas pouvoir y arriver ou parce que la génération précédente estime qu'il ne devrait pas être scolarisé. Toutes les filles et tous les garçons ont le droit d'aller à l'école. Just Play India a pour ambition de toucher un nombre toujours plus important de personnes et de contribuer à l'amélioration [de notre pays]."

Pourquoi l'égalité des sexes est-elle importante pour vous à titre personnel ?

"Les femmes de ma vie ont toujours été une source de motivation pour moi. Ce fut le cas de mes deux grands-mères : l'une était journaliste dans les années 1950 – elle couvrait les matchs de cricket ; et l'autre était capitaine de l'équipe de basket de son université. Néanmoins, ni l'une ni l'autre n'ont pu terminer l'université ; elles ont dû abandonner leurs études. Même ma mère, qui est nutritionniste, a dû attendre 15 à 20 ans après son mariage avant de pouvoir ouvrir son propre cabinet.

J'ai la chance que la Fédération indienne d'aviron soit dirigée par la première femme présidente d'une fédération nationale de sport (discipline olympique) en Inde. Mme Rajlaxmi Singh Deo est l'un de mes mentors ; ce sont des personnes comme elle qui peuvent faire progresser les choses. Toutes ces femmes ont pu aller de l'avant et suivre leur passion – avoir un impact sur la société et voir grand – parce qu'elles avaient des mentors. Ce type de projets est donc très important pour guider les gens dans la bonne direction et faire évoluer notre société.

Nous avons besoin de l'aide de chacun pour rallier plus rapidement davantage de femmes à notre cause, car il s'agit d'un véritable problème qui génère des préjudices, un stress et une angoisse considérables dans la société. Il faut que les choses changent. Hommes et femmes, tous ont le droit de réaliser leur potentiel et tous devraient se soutenir mutuellement pour essayer de mettre fin à ce problème récurrent. Le sport est un outil formidable qui permet d'atteindre cet objectif en créant naturellement des liens entre les gens."

Young Leaders - Rohith Maradapa
Quelle importance le soutien du CIO et du partenaire TOP Panasonic a-t-il eue pour votre projet ?

Le CIO et Panasonic ont fait de ce projet une réalité. Toute la communauté des jeunes leaders du CIO m'a aidé à concrétiser mon ambition. Je tiens à exprimer toute ma gratitude au CIO et à son président, Thomas Bach, pour le soutien qu'il apporte personnellement aux jeunes leaders, et à saluer sa vision consistant à confier aux jeunes la responsabilité de rendre nos communautés meilleures grâce au sport. Je voudrais également remercier le Yunus Sports Hub, qui est le partenaire du CIO pour la mise en œuvre du programme des jeunes leaders et qui nous a permis de bénéficier des conseils de merveilleux mentors, sans oublier Panasonic qui nous a fourni des ressources supplémentaires pour faire évoluer les choses.

C'est un vrai travail d'équipe. Une toute nouvelle génération de 25 jeunes leaders est en marche et je pense qu'ils vont faire des miracles. Ça va être génial !"

back to top En