skip to content
les médaillés sur le podium IOC
Date
13 févr. 1932
Tags
Lake Placid 1932 , Actu CIO

Pour la première fois, les médaillés montent sur le podium !


La cérémonie de clôture a lieu au cœur du stade olympique le 13 février 1932, dans la foulée de la dernière épreuve, la « finale » du hockey sur glace entre le Canada et les Etats-Unis.

Une innovation majeure est proposée au public : c’est ici qu’apparait le podium constitué de trois marches : le champion olympique au centre sur la plus haute marche, le médaillé d’argent à sa droite, celui de bronze à sa gauche. Tous les médaillés à l’exception de ceux du patinage de vitesse déjà décorés, reçoivent leurs distinctions devant les 6.000 spectateurs de l’arène de glace, des mains du président du CIO Henri de Baillet-Latour, de celui du Comité Olympique Américain Avery Brundage et du patron du comité d’organisation Godfrey Dewey.

Les médaillées sur le podium - Natation, 100m nage libre Femmes IOC

En tout, l’organisation estime qu’environ 100.000 spectateurs ont assisté aux compétitions, entre les possesseurs de tickets et ceux qui se sont massée autour de la piste de bob et du tremplin de saut, où la foule était à chaque fois constituée de plus de 10.000 personnes. Par ailleurs, grâce à la radio et à de multiples titres de presse régionale et nationale, tout le pays a pu se tenir au courant des résultats.

« Nous passons à d’autres la bannière des sports d’hiver, puisse-t-elle être fièrement hissée. Puissent d’autres stations se rallier aux standards que nous avons établis sur trois années au mieux de nos capacités collectives », conclut le rapport officiel des Jeux de Lake Placid.

« Puissent les sports d’hiver se développer, non pas pour un énervant moment de détente en provenance de climats plus chauds, mais pour ces disciplines que seul l’hiver rend possible, et spécialement celles qui figurent au programme olympique : ski de fond et saut, patinage de vitesse et artistique, bobsleigh et curling ».

« Puisse leur développement et les installations nécessaires à leur pratique se poursuivre dans les années à venir, pour le bénéfice des communautés qui les parrainent et une meilleur santé pour une grande nation ».

« Nous espérons qu’à travers la tenue des IIIe Jeux Olympiques d’hiver de 1932 aux Etats-Unis, l’intérêt général pour les sports d’hiver et leur pratique de ce côté-ci de l’Atlantique vont être mis en avant pour au moins une décennie, si ce n’est une génération entière. Nous avons fait notre part. Puisse l’exemple des Jeux continuer à partir de là où nous l’avons laissé ».

Les médaillés sur le podium - Athlétisme, Marathon Hommes IOC

En cette année 1932, les Jeux Olympiques resteront aux Etats-Unis avec ceux d’été organisée à Los Angeles à partir du 30 juillet. Quant aux Jeux d’hiver, ils retourneront à Lake Placid 48 années plus tard, pour leur XIIIe édition en 1980, et ils utiliseront en partie les installations construites en 1932, totalement rénovées pour l’occasion. Avec un autre point commun en la personne de l’enfant du pays, le double champion olympique 1932 de patinage de vitesse Jack Shea qui jouera un rôle central pour que sa ville soit une deuxième fois l’hôte de compétition planétaire hivernale.

Les médaillés sur le podium - Athlétisme, Marathon Hommes IOC
back to top En