skip to content
Johan Grøttumsbråten et Thorleif Haug IOC
Date
04 févr. 1924
Tags
Chamonix 1924 , Ski de fond , Combiné nordique , Norvège , Actu CIO

Pour Johan Grøttumsbråten, tout commence à Chamonix

Lorsqu’il dispute les compétitions à Chamonix à l’âge de 25 ans, Johan Hagbart Pedersen Grøttumsbråten d’Oslo n’en est qu’aux prémices d’une des plus prodigieuses carrières olympiques en ski nordique. Il n’en est pas moins médaillé dans toutes les épreuves qu’il dispute.

Le 30 janvier 1924 sur le 50km « Grand Fond » où les coureurs s’élancent contre-la-montre de minute en minute, il démarre à 8h40, en quatrième position. Très vite, il dépasse les trois concurrents partis avant lui, ce qui l’oblige d’avoir « la lourde tâche d’assurer la trace » sur la quasi-totalité du parcours, une boucle à travers la vallée de Chamonix.

Il pénètre donc le premier dans le Stade olympique avec un temps de 3h47:46 mais ne garde la première place que 10 minutes, avant l’arrivée de son compatriote Thorleif Haug (3h44:32). Un des derniers partants, Thoralf Strømstad fait mieux aussi (3h46:23) pour prendre la médaille d’argent. Grøttumsbråten est en bronze dans ce triplé norvégien.

Le 2 février, sur le 18 km qui est à la fois la fois la deuxième distance au programme et l’épreuve de fond du combiné nordique (le saut étant disputé après la course, à l’inverse à ce qui se fait depuis les années 1950) Grøttumsbråten mène encore grand train      . Parti en 27e position, il remonte de nombreux concurrents pour finir en 1h51.0, vice-champion olympique derrière l’inévitable Thorleif Haug. Sur le tremplin du combiné nordique, il saute d’ailleurs plus loin que son illustre compatriote (44,5m à sa 2e tentative), mais l’avance prise par ce dernier sur 18km lui vaut à nouveau l’or devant Thoralf Strømstad alors que Grøttumsbråten prend la 3e place.
IOC

Ce n’était donc qu’un début ! Champion du monde du combiné Nordique à Lahti (Finlande) en 1926, Johan Grøttumsbråten va remporter deux médailles d’or à Saint-Moritz en 1928 : le 18km avec deux minutes d’avance sur un autre norvégien, Ole Hegge puis le combiné Nordique disputé selon la même formule qu’à Chamonix, en produisant deux sauts solides, le 2e à 56m pour mener un nouveau triplé norvégien.

Encore champion du monde du 18km et du combiné nordique en 1931 à Oberhof (Allemagne), le voilà sur le tremplin olympique du centre de saut à ski McKenzie Intervale de Lake Placid, le 11 février 1932 pour conserver son titre olympique dans la discipline avec deux bonds énormes à 103,2m et 102,8m après avoir terminé 7e de la course de fond sur 18km.

Johan Grøttumsbråten, sextuple médaillé olympique et trois fois en or, compte également cinq victoires dans le prestigieux le festival de ski d’Holmenkollen (1923, 1926, 1928, 1929, 1931). Il reçoit la médaille du même nom qui couronne le meilleur skieur nordique au monde en 1924. 

back to top En