skip to content
IOC/Greg Martin
Actualités du CIO

Point sur la lutte contre le dopage en Session du CIO

La Session du Comité International Olympique (CIO) a entendu aujourd'hui les rapports des commissions d'enquête et disciplinaire, ainsi que du président de l'Agence Mondiale Antidopage (AMA), Craig Reedie.

Rapport de la commission d'enquête

Au nom de Samuel Schmid, le chief officer éthique et conformité, Pâquerette Girard-Zappelli, a rendu compte des travaux de la commission d'enquête. Pour rappel, la commission d'enquête, dirigée par l'ancien président de la Confédération suisse Samuel Schmid, a reçu mandat d'examiner le dossier de la “conspiration institutionnelle impliquant des athlètes des sports d'hiver et d'été mise en place avec la participation du Ministère russe des Sports et de ses services, tels que l'agence antidopage russe (RUSADA), le CSP et le laboratoire de Moscou, aux côtés du FSB”, en particulier dans le cadre des Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014.

Lire le rapport de la commission d'enquête ici.

Pour plus d'informations sur l'analyse criminalistique des échantillons prélevés à Sotchi : consulter l'annexe au rapport de M. Schmid ici.

IOC/Greg Martin
Rapport de la commission disciplinaire

Le président de la commission disciplinaire et membre du CIO, Denis Oswald, a abordé les deux volets du mandat attribué. La commission disciplinaire supervise les réanalyses des échantillons prélevés lors des Jeux Olympiques de Beijing 2008 et de Londres 2012, et est chargée d'enquêter sur les allégations de dopage à l'encontre d'athlètes russes aux Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014.

Le programme de réanalyses a été lancé par le CIO l'année passée avant les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro “ afin de permettre à tous les athlètes intègres de concourir sur un pied d'égalité", via notamment des contrôles ciblés préalables aux Jeux et de nouvelles analyses réalisées sur des échantillons conservés depuis les Jeux Olympiques de Beijing 2008 et Londres 2012. Environ 1100 échantillons avaient été sélectionnés pour réanalyses ; 106 échantillons se sont révélés positifs, ce qui a abouti à 99 auditions de la commission disciplinaire du CIO. À la suite de ces réanalyses, 75 médailles ont été retirées. 

Lire le rapport ici.

Pour plus de détails, consulter la feuille d'information, les chiffres clés et la liste des décisions de la commission disciplinaire du CIO

La commission disciplinaire est également chargée de traiter la question du dopage et de la manipulation d'échantillons d'athlètes russes ayant participé aux Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014.

Lire le rapport ici.

Le CIO a pris des mesures fermes à la suite des conclusions du rapport McLaren sur le dopage et la manipulation d'échantillons en Russie, lesquelles révèlent une grave atteinte à l'intégrité des Jeux Olympiques et du sport en général. Le CIO a notamment constitué les deux commissions susmentionnées en juillet 2016. 

Rapport de l'AMA

Le président de l'AMA, Craig Reedie, a présenté un rapport sur les progrès dans les démarches effectuées auprès des autorités russes pour faire avancer la feuille de route relative à la mise en conformité de l'agence russe antidopage (RUSADA), et à la définition de ses priorités pour l'avenir.

“Il apparaît très clairement que beaucoup de travail a été fait par la commission Schmid et la commission Oswald,” a rapporté Craig Reedie. “Même si nous ne sommes pas membres de ces commissions, nous avons essayé de leur apporter toute l'aide que nous pouvions.” 

Plus particulièrement sur les dossiers russes, il a ajouté : ”C'est un sujet très complexe, et tout cela demande beaucoup de temps et il faut faire preuve de beaucoup de prudence.”

Lire le rapport ici.

Protéger les athlètes intègres en luttant contre le dopage est une priorité absolue pour le CIO qui a établi une politique de tolérance zéro pour combattre la tricherie et punir toute personne ayant une responsabilité dans l'approvisionnement et l'utilisation de produits dopants.

back to top En