skip to content

Plus forts ensemble : Le CIO salue son partenariat avec les Nations Unies à l'occasion de leur 75e anniversaire et souligne le rôle du sport pour renforcer la solidarité

United Nations United Nations
Date
27 oct. 2020
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Alors que l’Organisation des Nations Unies (ONU) célèbre son 75e anniversaire, le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a salué la collaboration entre les deux organisations, tout en soulignant le rôle que le sport peut jouer pour favoriser la solidarité mondiale face à la crise du coronavirus.

Pour marquer son anniversaire historique, l'ONU a lancé une consultation mondiale au début de l'année afin d’interroger les gens sur leurs espoirs et leurs craintes pour l'avenir, ainsi que sur leurs priorités en matière de coopération internationale. S'exprimant à l'occasion d'une table ronde ONU75 pour présenter les résultats de cette initiative, le président Bach a fait l'éloge du travail de l'ONU et a souligné son partenariat unique avec le CIO, qui repose sur des valeurs et des objectifs communs.

"Alors que l'ONU célèbre ses 75 ans d'existence, nous sommes fiers de pouvoir compter sur des décennies de collaboration avec le système des Nations Unies sur un très large éventail de questions. La pandémie mondiale n'a fait que souligner l'importance de cette coopération à de nombreux niveaux", a déclaré le président du CIO.

"Nos deux organisations sont fondées sur la paix et la solidarité et, à ce titre, nous sommes dans une position unique pour continuer à travailler ensemble dans le cadre d'un partenariat en vue d'un monde meilleur et plus pacifique. Nous sommes toujours plus forts ensemble. Le monde de l'après-coronavirus aura besoin de cette solidarité et aura besoin du sport. Et nous sommes prêts à contribuer à faire du monde un endroit meilleur grâce au sport".

Plus d'un million de personnes ont participé à la consultation mondiale ONU75, ce qui a permis d'obtenir des informations uniques sur les priorités du public pour se remettre de la pandémie de COVID-19. En cette période difficile pour le monde, les enquêtes ont révélé un appel fort à l'action contre les inégalités et le changement climatique, ainsi qu'à une plus grande solidarité mondiale.

Le président Bach était parmi ceux qui ont répondu à l'enquête et, s'exprimant sur les résultats, il a souligné l'importance de la solidarité et de l'amitié entre les nations, dans le droit fil des valeurs olympiques ainsi que du désir de paix et de coopération internationale accrue du Mouvement olympique.

Alors que certains pays dans le monde commencent à se remettre des conséquences de la pandémie de COVID-19, le président Bach a également souligné le rôle que le sport peut jouer en ce moment. En effet, 118 États membres de l’ONU ont demandé que le sport et l'activité physique soient inclus dans les plans de relance nationaux, et l’ONU avait reconnu précédemment le sport comme un outil important pour atteindre ses objectifs de développement durable.

"Le sport est prêt à contribuer à une société plus centrée sur l'humain et plus inclusive", a déclaré le président du CIO. "Cette crise a montré plus clairement que jamais que le sport est par excellence un outil peu coûteux et à fort impact pour tous les pays dans leurs efforts de relance."

"Le sport et l'activité physique contribuent directement à la santé physique et mentale, et à la lutte contre les maladies tant non transmissibles que transmissibles. Le sport revêt une grande importance sociale en étant le ciment qui relie les communautés entre elles. Le sport joue un rôle économique important ; il crée des emplois et génère une activité commerciale. Bref, le sport contribue à la sortie de crise sur le plan sanitaire, social et économique."


“Pour toutes ces raisons, nous saluons et soutenons l'appel de 118 États membres de l’ONU à inclure le sport et l'activité physique dans leurs plans de relance, et à intégrer le sport et l'activité physique dans leurs stratégies nationales de développement durable.”

Le partenariat entre le CIO et l’ONU remonte à 1922, lorsque le CIO et l'Organisation internationale du Travail (OIT) ont établi une coopération institutionnelle. Au cours des 30 dernières années, de nombreux partenariats et initiatives communes ont été développés avec une série d'autres agences et programmes des Nations Unies.

En 1993, l'Assemblée générale des Nations Unies a approuvé une résolution visant à faire renaître la tradition de la Trêve olympique, et en 2009, elle a accordé au CIO le statut d'observateur permanent. En 2014, l'ONU et le CIO ont signé un accord visant à renforcer la collaboration entre les deux organisations au plus haut niveau, l'ONU reconnaissant également officiellement l'autonomie du CIO et du sport.

Depuis lors, le sport n'a cessé d'être salué par les Nations Unies pour son pouvoir d'insuffler le changement social, l'organisation jouant un rôle central dans la diffusion de l'acceptation du sport comme moyen de promouvoir les objectifs de développement convenus au niveau international. En 2015, à un moment historique pour le sport et le Mouvement olympique, le sport a été officiellement reconnu comme un "partenaire important" du développement durable et inclus dans l'Agenda 2030 des Nations Unies.

En 2017, après cinq années de collaboration fructueuse sur la question des femmes dans le sport, le CIO et ONU Femmes ont reconduit leur partenariat en signant un second protocole d'accord, qui a défini l'orientation à suivre afin de contribuer à l'autonomisation des femmes et des jeunes filles par le sport, de renforcer le leadership féminin et de promouvoir l'égalité des sexes dans le milieu du sport.

Plus tôt cette année, et en pleine pandémie de COVID-19, le CIO et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont signé un nouvel accord de coopération pour renforcer leurs efforts visant à promouvoir des modes de vie sains, notamment l'activité physique, le sport et les loisirs actifs, comme outils pour la santé dans le monde entier.


Le 24 octobre 2020, à l'occasion de la Journée des Nations unies, le président Bach a adressé ses plus sincères félicitations et ses meilleurs vœux au secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. Le Musée Olympique à Lausanne, en Suisse, faisait partie des plus de cent bâtiments et monuments emblématiques du monde entier qui ont été illuminés en bleu ce jour-là pour célébrer le 75e anniversaire des Nations Unies.

back to top En