skip to content
IOC/OIS
Buenos Aires 2018

Pluie d'or et de records pour une passionnante quatrième soirée de natation

Trois nouvelles médailles d'or sont tombées dans l'escarcelle des nageurs russes lors d'une quatrième journée de compétition mouvementée au Natatorium du parc olympique de la jeunesse de Buenos Aires.



Kliment Kolesnikov a augmenté sa collection d'or avec ses quatrième et cinquième titres aux JOJ 2018, remportés mercredi 10 octobre sur 50 m dos et au relais 4x100 m 4 nages au sein du quatuor russe, tandis qu'Anastasia Makarova s'est imposée sur 100m brasse féminin.

A arrivée du 50 m nage libre hommes,  première des sept finales de la journée, l'Italien Thomas Ceccon a touché le mur en premier pour ajouter de l'or à son déjà impressionnant total de médailles. L'Italien s'est imposé en 22.33, 4/100e de seconde devant le Russe Daniil Markov. l'Egyptien AbdelRahman Sameh a pris la troisième place à 10/100e.

"Cela veut tout dire pour moi. J'espérais pouvoir me battre pour l'or, mais je suis très heureux avec le bronze"  a déclaré Sameh après avoir gagné la première médaille en natation de son pays à Buenos Aires 2018. "Je suis très reconnaissant envers les Egyptiens qui sont venus pour me soutenir. Je le suis également pour ce fantastique public. Buenos Aires, je t'aime."

 

En finale du 200 m brasse, le Japonais Yu Hanaguruma s'est imposé 2:11.63, près de 2 secondes devant le Grec Savvas Thomoglou, Le Polonais Jan Kalusowski a pris le bronze à 2.09. 

IOC/OIS

La Suédoise Sara Junevik, qui s'est mise à la natation à l'âge de sept ans grâce à une amie d'enfance, est devenue quelques années plus tard championne olympique de la jeunesse sur 50 m papillon. Son temps de 26.40 lui a permis de devancer la Biélorusse Anastasiya Shkurdai de

22/100e, alors que la russe Polina Egorova et l'Allemande Angelina Koehler ont terminé co-médaillées de bronze avec un chrono identique de 26.68.  "J'espérais gagner une médaille", a déclaré Junevik. "Je suis arrivée deuxième aux championnats du monde juniors l'année dernière,

Alors je m'attentais un peu à monter sur le podium ici. Je suis si contente !".

Kliment Kolesnikov a gagné le premier de ses deux titres du jour en signant un nouveau record du monde junior sur 50 m dos, en 24.40, devant Ceccon qui s'est adjugé sa cinquième médaille dans ces JOJ,  le Norvégien Tomoe Hvas terminant à la troisième place.

Le drapeau russe est a nouveau monté pour saluer la victoire d'Anastasia Makarova sur 100 m brasse féminin. Elle s'est largement imposée 1:07,88 une seconde pleine plus rapide que l'Irlandaise Niamh Coyne, la Lituanienne Kotryna Teterevkova arrivant seulement 5/100e derrière pour prendre la médaille de bronze.

La Hongroise Ajna Kesely a remporté sa deuxième médaille d'or en nage libre à Buenos Aires en s'adjugeant le 200m féminin. Première du 800 m la veille, elle a signé un chrono gagnant de 1:57.88. Le Chinoises Junxuan Yang et la Tchèque Barbora Seemanova ont respectivement pris  l'argent et le bronze.

IOC/OIS

Et pour finir, Kliment Kolesnikov a replongé dans le bassin de 50 m pour retourner sur la première marche du podium : avec Vladislav Gerasimenko, Andrei Minakov et Daniil Markov, l'équipe russe a même établi un nouveau record du monde junior du 4 x 100m 4 nages en 3:35.17, pour une victoire éclatante, plus de trois secondes devant la Chine et plus de six secondes plus vite que la Pologne.  Les nageurs russes ont remporté trois des quatre relais disputés jusqu'à présent, il en reste deux.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En