skip to content
IOC/Greg Martin
Date
10 sept. 2017
Tags
Actualités du CIO , Actualités Olympiques

Pleins feux sur les Sessions du CIO

Lors des Sessions, les membres du CIO se réunissent pour débattre et décider des questions liées au Mouvement olympique. Ces séminaires servent également à élire les villes hôtes olympiques, à réviser le programme des sports des Jeux et à concrétiser des idées novatrices, telles que l’Agenda olympique 2020. À la veille de prochaine Session, programmée du 13 au 16 septembre à Lima (Pérou), nous vous présentons ces rassemblements dans le détail.


Getty Images

La 125e Session du CIO, qui s’est tenue en septembre 2013 à Buenos Aires (Argentine), illustre la densité de l’ordre du jour de ces réunions. En l’espace de quatre jours, les membres du CIO rassemblés ont élu Tokyo comme hôte des Jeux Olympiques de 2020, modifié le programme sportif des Jeux Olympiques et choisi Thomas Bach pour succéder à Jacques Rogge en tant que Président du CIO.

Quoi, qui et quand

Dans les faits, une Session du CIO est une assemblée générale annuelle, qui rassemble tous les membres du CIO afin de discuter des questions les plus urgentes du moment. Chaque membre a l’obligation d’y participer et un quorum de plus de 50 % de présents est nécessaire pour qu’une Session soit valide.

Les Sessions ont généralement lieu une fois par an, mais le Président du CIO peut convoquer une Session extraordinaire en cas de décision urgente à prendre. Lors des années olympiques, les Sessions se déroulent dans la ville hôte, peu de temps avant la cérémonie d’ouverture, alors que lors des années non olympiques, les membres du CIO se réunissent dans un lieu déterminé à l’avance.

IOC Session IOC/Greg Martin

Lors de la récente Session des 11 et 12 juillet à Lausanne, les membres se sont exprimés sur la décision innovante de la commission exécutive du CIO et ont approuvé l’élection conjointe potentielle des villes hôtes des Jeux Olympiques de 2024 et 2028 lors de la Session qui va s’ouvrir à Lima.

La commission exécutive élabore l’ordre du jour de chaque Session et le Président Bach préside les débats. Si l’ordre du jour est toujours fixé à l’avance (au moins 30 jours avant une Session ordinaire et 10 jours avant une Session extraordinaire), des sujets peuvent être ajoutés à la demande d’un tiers des membres, ou si le Président accorde son autorisation. Le public peut suivre les Sessions qui sont retransmises en direct sur Internet.

Fonctions clés

Les tâches qui incombent à la Session sont principalement le vote sur des questions importantes, la supervision de la gouvernance du CIO, l’exercice des mandats et le maintien de l’intégrité du CIO.

Le vote est sans conteste l’activité la plus en vue des Sessions du CIO. Les membres doivent élire les villes hôtes des Jeux Olympiques et les lieux des futures Sessions - c’est cependant le Président qui décide du lieu des Sessions extraordinaires. Le cas échéant, ils peuvent élire de nouveaux Présidents et vice-présidents, de nouveaux membres et d’autres membres de la commission exécutive du CIO, et se prononcer pour des fonctions honoraires.

La majeure partie des décisions est prise à la majorité simple et le scrutin se déroule généralement à bulletins secrets. Toutefois, une majorité des deux tiers est requise si une Session vote sur la modification des règles de la Charte olympique ou des principes fondamentaux de l’Olympisme.

Thomas Bach IOC/Ian Jones

Les Sessions ont une influence cruciale et significative sur tous les domaines des Jeux. Par exemple, lors de 129e Session, qui a eu lieu à Rio de Janeiro avant l’ouverture des Jeux olympiques de 2016, les membres ont entériné l’inclusion du surf, du skateboard, de l’escalade sportive, du karaté et du baseball/softball – cinq sports dynamiques et tournés vers les jeunes – au programme des Jeux Olympiques de 2020.

En cas d’égalité, la voix du président est prépondérante. Il peut également, en cas d’urgence, demander aux membres de voter par courrier électronique.

Bonne gouvernance

En termes de gouvernance, les membres doivent approuver les comptes et rapports annuels lors d’une Session, et nommer les auditeurs. Ils jouent également un rôle prépondérant dans l’attribution ou le retrait de la reconnaissance du CIO aux Comités Nationaux Olympiques (CNO), aux Fédérations Internationales (FI) et à d’autres organisations. Le cas échéant, ils doivent voter pour exclure des membres ou retirer le statut de membre honoraire.

Afin de garantir la transparence la plus totale, les membres doivent s’abstenir de tout vote en rapport avec le pays dont ils sont les représentants nationaux. Ainsi, un membre français du CIO ne pourra pas participer au vote sur la proposition d’attribution des Jeux Olympiques de 2024 à Paris, et les membres australiens ou chinois seraient tenus de ne pas prendre part à un scrutin sur un hypothétique duel entre Sydney et Beijing pour l’accueil d’une future Session du CIO.

Par essence, une Session du CIO donne l’occasion de prendre et de communiquer des décisions cruciales d’une grande portée, qui bonifient et renforcent le Mouvement olympique. Surveillez ce qui va se passer à Lima cette semaine, vous risquez de ne pas être déçus.

back to top En