skip to content
Date
11 mars 2019
Tags
Actualités Olympiques, JOJ
JOJ

Pleins feux sur d’anciens médaillés des JOJ

Février 2019 a vu toute une série d’anciens athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) faire une moisson impressionnante de médailles aux Championnats du monde et continentaux, renforçant encore la réputation des JOJ comme tremplin vers la réussite au niveau sénior.

Championnats du monde de ski acrobatique et snowboard de la FIS

Getty Images

La snowboardeuse américaine Chloe Kim continue de dominer le halfpipe féminin avec son incroyable victoire aux récents Championnats du monde dans l’Utah (États-Unis), trois ans après avoir été couronnée championne aux JOJ d’hiver de Lillehammer 2016.

Getty Images

L’athlète aujourd’hui âgée de 18 ans s’était imposée dans l’épreuve du slopestyle en Norvège en 2016 et depuis ses exploits dans le snowpark de Hafjell, l’adolescente californienne a décroché deux titres aux X Games d’hiver et remporté l’or en halfpipe aux Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

À 17 ans, elle a écrit une page de l’histoire en Corée du Sud en tant que plus jeune snowboardeuse médaillée olympique. Elle est aussi la première athlète à faire le triplé très convoité des Jeux Olympiques, Championnats du monde et X Games.

Getty Images

Toujours aux Championnats du monde dans l’Utah, Aaron Blunck, compatriote de Kim également ancien médaillé des JOJ, était lui aussi dans une forme incroyable, décrochant l’or dans le halfpipe en ski acrobatique messieurs. Blunck avait remporté le bronze en halfpipe aux JOJ d’hiver d’Innsbruck 2012 et représenté les États-Unis aux Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi 2014.

Championnats du monde de ski alpin de la FIS

Getty Images

Parmi les stars incontestées des JOJ d’hiver d’Innsbruck 2012, Marco Schwarz s’était adjugé trois médailles d’or dans son pays natal. L’Autrichien a ajouté à sa collection trois autres podiums aux Championnats du monde de ski alpin en février à Åre (Suède).

Schwarz avait été sacré champion du slalom géant et du super combiné à Innsbruck et avait également décroché l’or dans la descente en parallèle par équipes mixtes. Il est ensuite monté pour la première fois sur le podium en Coupe du monde, en décembre 2015, et a obtenu l’argent pour l’Autriche dans l’épreuve par équipes mixtes aux Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

En Suède, le skieur de 23 ans a de nouveau décroché l’argent dans l’épreuve par équipes mixtes, ainsi que le bronze dans l’épreuve individuelle du slalom. Il a également terminé troisième dans le combiné alpin, juste dernière le Slovène Štefan Hadalin, un autre ancien médaillé des JOJ de 2012.

Getty Images

Chez les femmes, la Slovaque Petra Vlhová a elle aussi remporté trois médailles à Åre, sept ans après avoir montré son potentiel aux JOJ d’Innsbruck en décrochant l’or en slalom. Vlhová est montée sur la plus haute marche du podium aux Championnats du monde en Suède, en slalom géant. Six jours plus tôt, elle avait remporté l’argent dans l’épreuve combinée et l’avant-dernier jour, le bronze dans le slalom.

Championnats de patinage artistique des quatre continents de l’ISU

Getty Images

L’ancienne star des JOJ Shoma Uno a réalisé une prestation exceptionnelle aux Championnats de patinage artistique des quatre continents organisés à Anaheim (Californie) en décrochant l’or dans la compétition masculine et en établissant un nouveau record du monde en patinage libre.

Le Japonais de 21 ans était quatrième au classement à l’issue du programme court mais il s’est ressaisi et a arraché la victoire après un score de 197.36 dans le programme libre, éclipsant le précédent record de 190.43 établi par son compatriote Yuzuru Hanyu à Helsinki (Finlande) en 2018.

Getty Images

Uno n’avait que 14 ans lorsqu’il s’était présenté sur la scène internationale, avec une médaille d’argent aux JOJ d’hiver d’Innsbruck 2012. Il était également, avec l’Américain Jordan Bauth et le duo biélorusse Eugenia Tkachenka et Yuri Hulitski, membre de l’équipe mixte plurinationale qui avait remporté l’or dans l’épreuve par équipes.

Getty Images

La patineuse du Kazakhstan Elizabet Tursynbayeva, 19 ans, médaillée de bronze aux JOJ d’hiver de Lillehammer 2016, a décroché pour sa part l’argent dans la compétition féminine à Anaheim, éjectant du podium Kaori Sakamoto – une autre ancienne athlète des JOJ de Lillehammer – et empêchant ainsi un triplé japonais.

Championnats européens de luge de la FIL

Getty Images

Le Letton Kristers Aparjods a remporté la première médaille de sa carrière de lugeur au niveau sénior en décrochant le bronze dans l’épreuve individuelle messieurs aux Championnats européens à Oberhof (Allemagne).

Aparjods avait été le porte-drapeau de son pays lors de la cérémonie d’ouverture des JOJ d’hiver de Lillehammer 2016 et avait fait sensation en Norvège lorsqu’il s’était imposé dans l’épreuve individuelle de luge. En 2017, il a remporté le titre des Championnats du monde juniors à Sigulda (Lettonie).

Getty Images

Avec sa troisième place à Oberhof, il connaît son premier succès chez les séniors.

back to top En