skip to content
Sydney 2000

Pieter Van den Hoogenband brille durant l’âge d’or de la natation

Pieter van den Hoogenband a fait partie d’une génération dorée des bassins, à une époque où l’Australien Ian Thorpe était à son apogée et qu’un adolescent américain du nom de Michael Phelps commençait à se faire connaître. Mais le Néerlandais n’en a pas moins remporté trois titres olympiques.

 

Le nageur néerlandais est la vedette du deuxième épisode de la nouvelle saison de Legends Live On sur la chaîne olympique, qui dressera également le portrait de champions comme l’athlète Hicham El Guerrouj, auteur du doublé 1 500 m - 5 000 m aux Jeux Olympiques de 2004, l’escrimeuse Valentina Vezzali, six fois sacrée, ou le biathlète Uschi Disl, vainqueur de neuf médailles au cours de cinq éditions des Jeux Olympiques d’hiver.


Né à Maastricht, aux Pays-Bas, Pieter Van den Hoogenband plonge dans le grand bain de la natation à l’âge de quatre ans, dans la piscine de ses parents. Bien des années après, il remporte le titre du 400 m nage libre aux championnats d’Europe juniors de 1994. Deux ans plus tard, cependant, après deux places « horribles » de quatrième sur 100 m et 200 m nage libre aux Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta, il se résout à « s’entraîner intelligemment » en s’entourant d’une bonne équipe.

Lorsqu’il arrive aux Jeux de 2000 à Sydney, tout le monde n’a d’yeux que pour Ian Thorpe, mais Pieter Van den Hoogenband va triompher sur 200 m et doubler la mise sur 100 m.

Quatre ans plus tard, en 2004, il se rend à Athènes pour défendre ses titres et participe à la « Course du siècle » où il est devancé par Thorpe, mais obtient l’argent devant Phelps. « J’étais un peu déçu parce que j’étais le champion olympique en titre, dit-il. Mais il n’y a pas beaucoup de nageurs qui ont touché la plaque avant Michael Phelps aux Jeux Olympiques. » Il ne va cependant pas lâcher son titre du 100 m, qu’il conserve pour six petits centièmes de seconde.

Getty Images

Il se retirera des bassins après les Jeux de Beijing 2008, mettant un terme à une carrière olympique forte de trois médailles d’or pour un total de sept médailles, avant de rejoindre Eiffel, une organisation néerlandaise de services professionnels. Il reste néanmoins actif dans le sport et assume des fonctions de commentateur.

back to top En