skip to content

Performances éblouissantes sous le feu des projecteurs

Qu’il s’agisse du record du monde battu par Wei Deng en haltérophilie à Rio 2016 ou du meilleur temps mondial enregistré par Emma McKeon dans le relais en natation, revivons quelques-unes des performances exceptionnelles réalisées par des athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) aux Jeux Olympiques.

Kim Jang-mi ouvre la voie

Les Jeux Olympiques de Londres 2012 ont donné aux médaillés des JOJ la première occasion de se mesurer aux meilleurs athlètes mondiaux sur la plus grande scène sportive internationale. La tireuse coréenne Kim Jang-mi, qui avait remporté l’or dans l’épreuve du tir au pistolet à air comprimé 10m aux premiers JOJ à Singapour en 2010, montre l’exemple. L’adolescente lance un avertissement à ses rivales lorsqu’elle remporte l’épreuve test aux Royal Artillery Barracks quelques mois plus tôt et donne le meilleur d’elle-même à Londres 2012 en établissant un nouveau record olympique de 591 points, se qualifiant ainsi pour la finale du pistolet à air comprimé 25m. Elle s’impose ensuite face à la Chinoise Ying Chen dans une lutte palpitante pour la médaille d’or, montrant le potentiel des athlètes des JOJ, véritable vivier de futurs champions olympiques.

Getty Images
 
Plus vite pour McKeon

Quatre ans plus tard, aux Jeux Olympiques de Rio 2016, de nombreux autres athlètes ayant acquis une expérience essentielle aux JOJ – pas seulement à Singapour, mais aussi à la deuxième édition à Nanjing en 2014 – sont là pour concourir à la plus grande manifestation sportive du monde. Une de ces athlètes est la nageuse australienne Emma McKeon, qui avait remporté six médailles à Singapour 2010 et qui montre le fruit de cette expérience en en décrochant quatre autres à ses premiers Jeux Olympiques à Rio. Mais le plus mémorable, c’est le relais 4x100m nage libre qu’elle remporte en établissant un nouveau record du monde à 3:30.65 pour décrocher l’or en cette première soirée époustouflante au stade aquatique olympique.

Getty Images
 
Plus fort pour Wei Deng

Les performances record des athlètes des JOJ ne se limitent pas au bassin olympique de Rio. L’haltérophile chinoise Wei Deng, qui s’était fait un nom en décrochant l’or aux JOJ de Singapour 2010, établit un nouveau record du monde à 262kg pour triompher dans l’épreuve féminine des 63kg. Égalisant le record olympique à l’arraché avec 115kg, elle soulève un monstrueux 147kg dans l’épaulé-jeté, ce qui lui donne le meilleur score combiné jamais enregistré dans sa catégorie de poids.

Getty Images
 
Plus haut pour Thiago Braz da Silva

Une des performances vraiment inoubliables à Rio 2016 est réalisée par le sauteur à la perche Thiago Braz da Silva, 22 ans, qui bat le record olympique en franchissant 6,03m pour décrocher l’or. Six ans après avoir remporté une médaille d’argent aux JOJ de Singapour 2010, le Brésilien enthousiasme les fans de son pays dans le stade olympique de Rio en engageant un duel sensationnel avec le champion olympique en titre et détenteur du record du monde, Renaud Lavillenie, saisissant l’occasion pour améliorer son record personnel d’un époustouflant 10cm.

Getty Images
 
Le monde n’a qu’à bien se tenir !

Avec McKeon, Da Silva et Deng allant plus vite, plus haut et plus fort que n’importe quel autre athlète avant eux à Rio 2016, attendez-vous à d’autres records battus par des médaillés des JOJ aux prochains Jeux Olympiques d’hiver à PyeongChang 2018 et aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 !

back to top En