skip to content
Date
24 août 2004
Tags
Athènes 2004

Peng Bo, la perfection qui vaut de l’or

La compétition du tremplin à 3 m d’Athènes s’est résumée à une bagarre à trois fascinante. À l’heure de la finale, c’est le Russe Dimitri Sautin qui mène le bal, suivi de près par le Chinois Peng Bo et le Canadien Alexandre Despatie. Si les trois hommes semblent assurés de se partager les places du podium, bien malin celui qui pourrait dire dans quel ordre.


À l’issue des demi-finales, les trois concurrents sont en effet séparés par deux points et rares sont ceux qui envisagent que l’un des membres de ce trio réussisse à creuser un écart conséquent. Cela va toutefois changer, puisque Peng Bo va signer l’une des plus belles démonstrations de plongeon jamais vue.

Le plongeur chinois entame la finale par un premier plongeon qui lui rapporte 84,60 points, un score suffisant pour le propulser en tête au classement général. Mais c’est son second plongeon qui laisse tout le monde sans voix. Peng Bo produit en effet un triple saut périlleux et demi avant avec un coefficient de difficulté de 3.1, un plongeon étonnamment complexe qu’il réalise à la perfection.

Le public athénien se lève immédiatement, crie et applaudit : il sait qu’il vient de vivre un moment vraiment exceptionnel. Reste à savoir comment les juges, entraînés à traquer le défaut le plus insignifiant pour l’œil non averti, vont réagir.

Cinq des sept juges estiment que le plongeon de Peng Bo est tout simplement impeccable et ils lui accordent la note parfaite de 10,0. Les deux autres le créditent d’un 9,5, si bien que la star chinoise obtient un score total de 92,07.

Sautin améliore ce score lors du tour suivant, mais davantage grâce à un coefficient de difficulté plus fort qu’à de meilleures notes, alors que dans le même temps, Despatie rate son plongeon et rétrograde à la troisième place. Au fil des tours, le plongeur canadien va cependant se reprendre et combler son handicap pour reprendre la deuxième place à Sautin. Tous deux sont cependant sous le charme du brio de Peng Bo, puisque plongeon après plongeon, le Chinois accumule des notes de 9,0, 9,5 et même un autre 10,0. Son score du cinquième tour est de loin le meilleur de la compétition avec 96,6 si bien qu’il remporte la médaille d’or avec plus de 30 points d’avance. Sa première et unique apparition aux Jeux Olympiques a été des plus appréciées.

back to top