skip to content
Date
10 mai 2011
Tags

Pendant sa rénovation, Le Musée Olympique pourrait accueillir ses visiteurs sur le Léman


Le Musée Olympique restera actif à Lausanne pendant son importante rénovation, prévue entre le printemps 2012 et l’automne 2013. C’est sur un bateau de la Compagnie générale de navigation sur le lac Léman (CGN) amarré devant le Musée, au quai de Belgique, que l’institution pourrait accueillir ses visiteurs.


Sept variantes de musée provisoire ont été étudiées afin de maintenir une présence vivante du Musée Olympique à Lausanne pendant les vingt mois que durera son chantier de rénovation. C’est l’option d’amarrer un bateau de la CGN, à proximité directe du Musée et du parc olympique, qui est privilégiée, pour autant que les questions d’ordre technique, administratif et budgétaire soient réglées. Le projet, qui nécessiterait notamment la construction d’un enrochement provisoire de protection, devrait être soumis à enquête publique dans les semaines à venir.

L’Helvétie

C’est le M/S Helvétie qui servirait d’écrin temporaire au Musée Olympique. Ce bateau Belle Époque, l’un des plus grands de la flotte de la CGN, est hors service depuis neuf ans, après avoir navigué près de 75 ans sur le Léman. Ses 600 m2 de surface d’exposition permettraient de mettre en valeur une partie significative du patrimoine olympique. L’entrée serait gratuite et permettrait aux visiteurs ignorant la fermeture provisoire du Musée de trouver un point de chute particulièrement attrayant à proximité directe de leur projet initial de visite. Entre 100'000 et 200'000 personnes sont attendues pendant la durée du chantier, selon les premières estimations de fréquentation.

Soutiens de la Ville de Lausanne et de Lausanne Tourisme

En privilégiant cette option, le Comité International Olympique témoigne de son attachement à la capitale olympique ainsi qu’au patrimoine lémanique. La réaffectation provisoire de ce bateau à roues à aubes permettrait de contribuer aux mesures de conservation que son immobilisation rend nécessaires. Le projet est développé en étroite concertation et avec le plein soutien de la Municipalité de Lausanne ainsi que de Lausanne Tourisme. «Nous nous réjouissons de voir avancer un projet de substitution aussi attrayant et original qui assurerait la continuité de la présence du Musée Olympique, un des éléments majeurs de notre offre», explique Claude Petitpierre, directeur de Lausanne Tourisme.

Après dix-sept ans de succès qui l’ont vu accueillir plus de 3,3 millions de visiteurs, le musée le plus populaire de Suisse romande sera rénové et adapté aux dernières normes en matière de sécurité, de respect de l’environnement et de conditions de travail. Au terme d’un chantier estimé à environ vingt mois, l’approche muséographique sera entièrement repensée et intégrera les dernières innovations technologiques. Le parc sera également réaménagé et permettra la création d’un véritable lien avec le musée voisin de l’Élysée.

Les demandes de permis de construire seront soumises à enquête publique d’ici à cet été, tant pour le bâtiment que pour le parc. Dans le meilleur des cas, les travaux pourraient débuter en février-mars 2012.


 

Tags
back to top