skip to content
Date
01 nov. 2011
Tags
Innsbruck 2012 , JOJ

Pedro Yang et Yumilka Ruiz, athlètes modèles


Il ne faut peut-être ni glace, ni neige ni même une piste pour jouer au volleyball ou au badminton, mais ces sports demandent néanmoins la même détermination, la même énergie et le même dévouement que n’importe quelle discipline inscrite au programme des Jeux d’hiver. Et ce ne sont là que quelques-unes des qualités que la joueuse cubaine de volleyball Yumilka Ruiz et le joueur guatémaltèque de badminton Pedro Yang partageront avec les jeunes athlètes durant les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver en janvier prochain, dans le cadre de leur rôle d’athlètes modèles.

Pour les olympiens Yumilka et Pedro, il s’agira de leur deuxième participation aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en tant qu’athlètes modèles, après les premiers JOJ d’été à Singapour en 2010, une expérience qu’ils se réjouissent de renouveler.

“On gagne à chaque fois”, a déclaré la double médaillée d’or olympique Yumilka. “Je me réjouis de vivre de nouvelles expériences inoubliables, de rencontrer de jeunes athlètes qui rêvent de réaliser leurs rêves, de me faire de nouveaux amis et de continuer à travailler avec et pour le monde du sport.”

Pedro est tout aussi enthousiaste à l’idée de participer à nouveau au programme culturel et éducatif.

“Le PCE leur apporte ce plus qui fera d’eux des êtres humains meilleurs, donc des sportifs formidables et sans aucun doute de futurs athlètes modèles”, a-t-il indiqué. “L’interaction avec d’autres jeunes athlètes des quatre coins du monde crée des liens, peu importe les différences.”

Ayant lui-même connu des hauts et des bas comme tous les athlètes professionnels, Pedro sera à disposition pour enseigner à la prochaine génération de champions les bienfaits de la pensée positive. Après tout, comme dit Pedro : “Lorsque la vie vous donne des citrons, faites-en de la limonade”.

back to top