skip to content
Date
07 août 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO , Athlétisme , Australie

Pearson réalise son rêve - Londres 2012 - Athlétisme

Ce soir, lors de la finale du 100 m haies, Sally Pearson a réalisé un rêve vieux de 12 ans et décroché la première médaille d’or australienne des Jeux de Londres 2012 en athlétisme.

Pearson a signé un record olympique en 12’’35 et ainsi devancé l’Américaine Dawn Harper, tenante du titre, de deux centièmes seulement.

« Si j‘avais couru en 14 secondes et gagné, ça aurait été pareil. Je voulais cette médaille d’or, c’est tout, » a déclaré l’athlète de 25 ans.

« Je travaille pour cette médaille depuis quatre ans, et j’en rêve depuis 12 ans, depuis que j’ai vu Cathy Freeman décrocher l’or à Sydney. »

La tension était à son comble durant les quelques instants qui ont précédé la confirmation du résultat sur le tableau d’affichage, mais les supporters australiens ont finalement pu laisser éclater leur joie.

Cette dernière est naturellement partagée par Pearson : « C’était étrange, parce que j’ai passé la ligne d’arrivée en me disant que j’étais largement devant. »

« Puis j’ai levé la tête et j’ai pensé ‘peut-être pas’. J’avais vraiment la sensation d’avoir gagné cette course, mais il fallait avoir la confirmation sur le tableau d’affichage. »

« Vous n’imaginez même pas ce que ça peut faire, de voir son nom tout en haut. »

C’est l’Américaine Kellie Wells qui a décroché le bronze, en 12’’48.

Du côté du saut en hauteur, le Russe Ivan Ukhov a remporté l’or en passant 2,36 m et 2,38 m. Il est le seul dans ce cas.

Ukhov a toutefois trouvé le moyen de perdre son maillot en pleine compétition, au point de devoir épingler son numéro sur le t-shirt d’un coéquipier.

« J’enchaînais les barres de plus en plus hautes, mais à 2,33 m, impossible de trouver mon maillot avec mon dossard. Andrey Silnov a dû me prêter le sien. Je remercie les juges de m’avoir laissé le temps de chercher mon maillot. »

L’Américain Erik Kynard s’est emparé de l’argent en effaçant une barre à 2,33 m, tandis que le bronze est partagé par un trio composé du Britanique Robbie Grabarz, du Canadien Derek Drouin et du Qatari Mutaz Essa Barshim.

Dans l’épreuve du lancer du disque, l’Allemand Robert Harting s’est adjugé le titre grâce à un jet à 68,27 m.

Sa célébration aura sans nul doute marqué les esprits. Après avoir arraché son maillot, il d’abord entamé un tour d’honneur avec le drapeau de son pays sur les épaules. Puis, arrivé devant les obstacles installés pour la finale du 100 m haies, il a franchi ces derniers sous les acclamations du public.

L’argent est revenu à l’Iranien Ehsan Hadadi (68,18 m) et le bronze à l’Estonien Gerd Kanter (68,03 m).

Dans le 1 500 m, l’Algérien Taoufik Makhloufi a remporté une victoire convaincante, déposant ses adversaires dans la dernière ligne droite pour aller chercher l’or en 3’34’’08.

L’Américain Leonel Manzano et le Marocain Abdalaati Iguider complètent le podium.

back to top