skip to content
Date
18 août 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Pavlo Korostylov garde sa concentration pour décrocher l’or au tir

De nombreuses distractions auraient pu détourner l’Ukrainien Pavlo Korostylov de sa concentration lors de la finale masculine du pistolet à air comprimé à 10 m. La musique et les encouragements, la présence de Thomas Bach, le Président du Comité International Olympique, et en particulier, le fait qu’il visait la médaille d’or des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014.


Le double champion d’Europe junior ukrainien ne s’est toutefois pas démonté et a totalisé 203,4 points pour obtenir la médaille d’or, avec plus de trois points d’avance sur Kim Cheongyong (KOR), médaillé d’argent (199,8) et 24, 8 sur Édouard Dortomb (FRA), médaillé de bronze.

« Aujourd’hui, j’ai tiré simplement comme je le fais à l’entraînement, comme je l’ai fait aux Championnats d’Europe, a déclaré Korostylov. J’ai essayé de ne penser à rien, à garder la tête vide. »

La compétition a été serrée lors des premiers tours, mais après le 10e tir, la régularité de Korostylov a commencé à lui donner l’avantage. Tous ses tirs, sauf sept ont marqué plus de dix et il n’a jamais tiré en dessous de 9,5.

L’itinéraire de Korostylov dans le sport a démarré en 2008, lorsque sa mère, tireuse elle-même, a encouragé son intérêt pour le sport. Et la démonstration pleine de sang-froid dont il a fait preuve à Nanjing est certainement une indication forte que le jeune homme de 16 ans a le mental requis pour atteindre son objectif d’aller aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Médaillé d’argent, Kim Cheongyong était content de sa prestation et ravi du nouvel environnement de la compétition, très vivant. « La musique ne m’a pas dérangé, c’était très amusant, a-t-il dit. Et je ne me soucie pas du classement. »

À 14 ans à peine, Édouard Dortomb était enchanté d’avoir décroché une médaille. « C’est extraordinaire, a-t-il déclaré. Je me suis concentré sur mon tir, et j’ai fait simplement de mon mieux. »

Tous les concurrents ont été félicités individuellement par Thomas Bach, le Président du CIO, ainsi que par Olegario Vázquez Raña, président de la Fédération internationale de tir (ISSF), et Franz Schreiber, son secrétaire général.

back to top