skip to content

Patrick Chan : “Les JOJ sont une chance formidable pour les jeunes athlètes”

2018 Getty Images
Date
21 déc. 2019
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Lausanne 2020, Patinage
Patrick Chan, champion olympique médaillé d’or et d’argent, explique à olympic.org ce que représente pour lui le fait d’être un athlète modèle aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’hiver de Lausanne 2020 et pourquoi il aurait aimé avoir la chance de participer aux JOJ lorsqu’il était lui-même jeune athlète.


Ayant remporté des médailles d’or et d’argent aux Jeux Olympiques d’hiver, ainsi que trois titres de champion du monde, Patrick Chan est l’un des patineurs artistiques les plus titrés de tous les temps. Aujourd’hui, l’athlète canadien âgé de 28 ans et désormais retiré de la compétition, se réjouit de pouvoir partager le fruit de ses expériences avec la nouvelle génération, grâce à son rôle d’athlète modèle lors des JOJ d’hiver de Lausanne 2020.

Vous réjouissez-vous d’assumer le rôle d’athlète modèle à l’occasion des JOJ de Lausanne 2020 ?

“Je me réjouis énormément. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre, car en fait, jusqu’ici, j’ai uniquement vécu les Jeux Olympiques en qualité d’athlète. Il sera, par conséquent, très intéressant d’être de l’autre côté de la barrière et présent en tant que mentor. Par le passé, j’étais à la place de ces athlètes, je sais donc très bien ce que cela représente et je sais aussi à quel point cela nous aide d’avoir des personnes qui nous soutiennent.”

Patrick Chan 2018 Getty Images

 


Pourquoi souhaitiez-vous devenir un athlète modèle ?

“Depuis mon retrait de la compétition en 2018, j’ai moi-même dû relever certains défis et je dirais que je suis aujourd’hui une personne très différente de celle que j’étais lorsque ma carrière d’athlète a pris fin. C’est pourquoi j’ai hâte de partager mes réflexions à ce sujet avec les athlètes, car c’est réellement ce qui m’a aidé à aller de l’avant. Parfois, on voit les choses plus clairement lorsque l’on peut prendre un peu de recul et je vois vraiment ma carrière d’un autre œil maintenant. J’espère que ces athlètes ne rencontreront pas de problèmes et que, d’une manière ou d’une autre, je serai en mesure de les aider. En tant qu’athlète, je suis passé par tous les hauts et les bas que l’on puisse imaginer. Par conséquent, je suis en mesure de leur rappeler que le plus important est de toujours poursuivre ses objectifs.”

Que saviez-vous des JOJ avant de devenir un athlète modèle ?

“Évidemment, je n’ai moi-même jamais eu la chance de participer aux JOJ, mais – selon tout ce que j’ai pu voir et entendre – j’ai le sentiment que les Jeux sont une chance fantastique et je regrette de ne pas avoir eu l’occasion de participer à ce genre de compétitions lorsque j’étais un athlète junior. Je pense que cela aurait beaucoup profité à mon développement en tant qu’athlète, tant mentalement que physiquement. C’est une merveilleuse expérience pour ces jeunes de pouvoir être traités en athlètes responsables, dans un esprit véritablement sportif, de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes, de s’ouvrir aux autres et de se montrer à la hauteur de l’évènement. Il peut aussi être régénérant, stimulant pour eux de voir qu’ils font partie d’un monde bien plus vaste, parmi d’innombrables athlètes, venus d’autres pays et pratiquant d’autres sports.”

Que pensez-vous de cette idée de mettre des athlètes modèles à la disposition des jeunes athlètes, afin de les conseiller ?

“C’est une chance inouïe pour eux de pouvoir nous poser des questions sur nos propres expériences et de pouvoir constater que nous sommes des êtres humains, tout comme eux. Mais il ne s’agit pas seulement d’un chemin à sens unique. Je pense qu’il est tout aussi formidable pour nous, en tant qu’athlètes retirés de la compétition, d’avoir la possibilité de nous engager dans leur développement. Par conséquent, étant donné que ce rôle d’athlète modèle est encore tout nouveau pour moi, je l’assume avec une totale ouverture d’esprit et souhaite apprendre d’eux autant qu’ils apprendront, je l’espère, de moi. Bien entendu, peut-être qu’ils auront le sentiment de n’avoir à aucun moment besoin de notre aide ou de nos conseils, mais il peut tout de même être rassurant pour eux de savoir qu’ils ont à leurs côtés quelqu’un qui est passé par les mêmes expériences et occupait la place qui est la leur aujourd’hui.”

Avez-vous eu un athlète modèle lorsque vous étiez un jeune athlète ?

“En tant qu’athlète, j’ai eu la chance de grandir et de me développer au sein d’un groupe très uni d’olympiens canadiens et ce tout au long de ma carrière. Nous formions réellement un groupe soudé et, bien que participant aux épreuves en qualité de concurrents individuels, nous prenions part aux compétitions comme une véritable équipe. Je suis encore très proche de certains de ces athlètes. Par conséquent, je dirais que ces concurrents ont tous eu une grande influence sur moi, mais l’un de mes grands modèles, lorsque je grandissais, était Kurt Browning. Au Canada, le patinage artistique masculin a déjà une très riche histoire et j’ai vraiment cherché à suivre les exemples d’olympiens et de champions du monde, tels que Kurt Browning et Elvis Stojko.”

Patrick Chan 2018 Getty Images

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes athlètes avant les JOJ ?

“L’essentiel est de prendre un réel plaisir à y participer, de s’en imprégner comme une éponge et de ne pas avoir peur de s’amuser. Bien sûr, il faut rester concentré sur son objectif, mais on peut aussi s’accorder le droit de rencontrer et de faire connaissance avec les autres. L’un des aspects les plus merveilleux de ma carrière est d’avoir pu me faire des amis à chaque nouvelle édition des Jeux Olympiques. Il faut aussi veiller à nouer des amitiés durables, parce qu’il est possible que vous retrouviez ces amis sur votre chemin plus tard dans la vie. Alors amusez-vous, tout en suivant votre plan d’attaque et en profitant pleinement de tout ce que cela vous apportera, car c’est une chance unique dans la vie.”

Quel message adresseriez-vous à ces jeunes athlètes qui sont impatients de vous rencontrer à Lausanne et d’écouter vos conseils ?

“Je voudrais vraiment pouvoir les rencontrer tous et surtout encourager chacune et chacun d’entre eux à me poser toutes les questions qui leur viendront à l’esprit. Je serai là pour ça et j’aurai tout le temps de parler. Alors, s’il vous plaît, ne soyez pas timides et n’hésitez pas à venir discuter avec moi !”

back to top En