skip to content
Jon Buckle/YIS/IOC

Patinage artistique : les jeunes champions russes prennent date à Lillehammer


La puissante école de patinage artistique russe a dominé les compétitions aux Jeux Olympiques de Jeunesse d’hiver à Lillehammer, prouvant que la jeune génération n’est pas moins douée que celle des séniors. Tous les patineurs russes ont gagné une médaille à Hamar, s’assurant au minimum une place sur chacun des podiums.

Dans une formation russe quasiment sans failles, l’étoile de Polina Tsurskaya a brillé plus fort que toutes les autres sur la glace de l’amphithéâtre olympique de Hamar. Après avoir fini 4e du programme court deux jours plus tôt, Polina a délivré un libre époustouflant dimanche 16 février, pour battre sa compatriote Maria Sotskova de plus de 15 points au final !

Jon Buckle/YIS/IOC

« Je suis très heureuse d’avoir réussi tout ce que j’étais supposée faire » a dit Polina Tsurskaya, également championne du monde junior en titre, « Je suis fière d’avoir fait retentir l’hymne national russe. Grâce à ce que j’ai accompli, nous réussissons bien dans les Jeux Olympiques de la Jeunesse ».

La Russie a également remporté l’or en couples et en danse sur glace, avec respectivement Ekaterina Borisova/Dmitry Sopot, et Anastasia Shpilevaya/Grigory Smirnov, ainsi que trois médailles de bronze pour Dmitri Aliev (compétition hommes), Alina Ustimkina/Nikita Volodin (couples), et Anastasia Skoptcova/Kiriil Aleshin (danse sur glace).

Jed Leicester/YIS/IOC

Nota Yamamoto brise l’hégémonie russe

La seule médaille d’or manquée par la Russie a été celle de la compétition masculine. Le Japonais Sota Yamamoto s’est imposé grâce à une performance étincelante, malgré le fait qu’il ait dû patiner son programme libre en dernier.

Jed Leicester/YIS/IOC

Les autres médailles à Hamar sont revenues au Letton Deniss Vasiljevs (médaille d’argent chez les hommes), à la Kazakhe Elizabet Tursynbaeva (bronze chez les dames), aux Tchèques Anna Duskova et Martin Bidar (argent en couples) and aux Américains Chloe Lewis et Logan Bye (argent en danse sur glace).

Chew Kai Xiang, le tout premier athlète à représenter la Malaisie dans une épreuve olympique hivernale, n’a pas gagné de médaille dans l’individuelle hommes, mais il espère que son exemple va susciter des vocations dans son pays. Une chute, alors qu’il patinait pour le « Team Motivation » dans la compétition mixte multi-CNO par équipes lui a coûté une chance de remporter une médaille historique, son équipe se classant finalement 4e.

Jed Leicester/YIS/IOC

Dans cette magnifique compétition propre aux JOJ, où danseurs, couples et patineurs individuels des deux sexes se mélangent pour former des équipes sans distinction de nationalité, et qui a clôturé le patinage artistique à Hamar le samedi 20 février, Dmitri Aliev a atteint la perfection en patinant sur « Notre Dame de Paris », emmenant le « Team Desire » également composé de la chinoise Li Xiangning, du couple américain Sarah Rose/Jospeh Goodpaster et de ses compatriotes danseurs russes Anastasia Skoptcova/Kirill Aleshin, à la victoire devant le « Team Future » et le « Team Discovery ».

back to top En