skip to content
Date
16 févr. 1988
Tags
Calgary 1988 , Patinage artistique , Actu CIO

Patinage artistique - Gordeyeva et Grinkov, de l’enfer au paradis

Face à l’adversité, certains partenaires sportifs voient leur relation exploser là ou d’autres se rapprochent. Cela est particulièrement vrai en patinage artistique, où les couples travaillent intensément pendant de longs mois dans une telle proximité que l’orage gronde parfois immanquablement.


C’est dans ce contexte qu’évoluent les Soviétiques Katya Gordeyeva et Sergueï Grinkov, considérés en leur temps comme le meilleur couple de la planète sur glace. Ils patinent ensemble depuis cinq ans et essaient en permanence d’améliorer et de peaufiner leur programme.

La minuscule Katya Gordeyeva n’a que 16 ans et ne mesure que 1,45 m, pour un poids logiquement très léger. Sergueï Grinkov, son partenaire, a cinq ans et 55 cm de plus qu’elle, ce qui signifie qu’il est capable de réaliser certains portés impressionnants durant leurs programmes. Mais un jour à l’entraînement, à trois mois des Jeux d’hiver de 1988, les choses se terminent plutôt mal. Grinkov perd l’équilibre et lâche sa partenaire, qui retombe sur la tête. Elle passera six jours à l’hôpital. À son retour, elle va rebondir et, chose incroyable, il semble que cet épisode renforce et la confiance et la complicité des deux patineurs.

Peu après l’accident, les deux Soviétiques deviennent champions d’Europe et se positionnent comme les favoris incontournables de la compétition olympique. Ils y réalisent comme prévu de superbes performances, tant dans le programme court que dans le libre, obtiennent dans ce dernier les meilleures notes de chaque juge et décrochent donc la médaille d’or.

La paire rejoindra les rangs professionnels en 1990, se mariera en 1991 et aura une petite fille en 1992. Deux ans plus tard, les règles d’éligibilité ayant évolué, ils retourneront à la compétition olympique à Lillehammer et gagneront une deuxième médaille d’or. Hélas, Sergueï Grinkov mourra tragiquement l’année suivante d’une attaque cardiaque, à 28 ans seulement.

back to top