skip to content
Date
05 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO , Patinage artistique

Patinage à Vancouver : un mélange de sauts, de créativité et de vitesse

Faire preuve de créativité en exécutant des sauts et en faisant des mouvements précis, devant un public et neuf juges aux yeux de lynx, telle est la lourde tâche qui incombe aux concurrents du patinage artistique. Est-ce plus difficile de patiner sur une piste ovale avec des patins montants à lames fines en quête de gloire olympique ? Voici une question à laquelle les patineurs de vitesse pourraient peut-être répondre.


Trois épreuves de patinage artistique

Le patinage artistique olympique comprend trois épreuves : individuelle (hommes et femmes), en couple et danse. Pour l'épreuve individuelle, les patineurs doivent impressionner les juges dans deux programmes, l'un court et l'autre long, sur un accompagnement musical avec des figures imposées (pas, sauts, pirouettes et combinaisons). Une section de "patinage libre" permet aux patineurs de faire preuve de créativité. L'épreuve en couple, composée d'un homme et d'une femme, suit le même format. Les lancers à bout de bras et les sauts ne sont pas admis en danse, où l'accent est placé sur la combinaison de rythmes et l'interprétation musicale avec un nombre précis de pas et de figures à exécuter. Cette épreuve comporte trois danses : obligatoire, originale et libre.

Anneau de vitesse

Le patinage de vitesse se déroule, quant à lui, sur une piste ovale de 400 m avec six épreuves pour les hommes et les femmes qui vont du 500 m au 10 000 m (hommes) avec une poursuite par équipe. Les patineurs partent par paires et doivent changer de couloir une fois par tour pour niveler la distance couverte. La Néerlandaise Ireen Wust, déjà championne olympique de patinage de vitesse et l'une des prétendantes au titre à Vancouver déclare : "Ma distance préférée est définitivement le 1 500 m, mais mes ambitions pour Vancouver sont bien plus grandes. Remporter des médailles d'or sur 1 000, 1 500 et 3 000 m ainsi que la poursuite par équipe, tel est mon objectif !" Les Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver devraient également voir naître de nouvelles figures emblématiques, telles que Miho Takagi, 15 ans, la plus jeune patineuse de vitesse du Japon à participer à une équipe olympique.
 
La version sur piste courte à laquelle participent de quatre à six patineurs, a lieu sur une piste ovale de 111,12 m et comprend quatre épreuves pour les hommes et les femmes, dont un relais.

Un extraordinaire héritage sportif après les Jeux

Le patinage artistique ainsi que les épreuves sur piste courte se dérouleront au Pacific Coliseum à Vancouver. Après les Jeux, le Pacific Coliseum servira à diverses manifestations : spectacles sur glace, matches de boxe, basketball, hockey, concerts, grands rassemblements ainsi que des foires professionnelles et commerciales.

L'anneau olympique de Richmond, lequel peut contenir 8 000 personnes, se situe à 14 km au sud du centre de Vancouver. Il abritera les épreuves de patinage de vitesse. Les Jeux laisseront un grand héritage à la commune de Richmond. L'anneau de vitesse sera transformé en centre international d'excellence pour les sports, avec deux patinoires de dimension internationale, huit gymnases, une piste courte de 200 m et un centre de fitness de près de 7 000 m2.

En savoir plus sur le patinage
www.vancouver2010.com/fr/
www.isu.org

 

back to top En