skip to content
Date
15 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO

Pas de podium mais un public conquis

Si la patineuse de vitesse tchèque Martina Sablikova a raflé l'or dans le 3 000 m en patinage de vitesse, les Canadiennes ne sont pas reparties bredouilles pour autant.

Même si elles ont été privées du podium, les concurrentes canadiennes Clara Hughes et Cindy Klassen ont été touchées par le soutien du public. "J'en avais les larmes aux yeux", a déclaré Cindy, très émue. "Je suis tellement reconnaissante aux spectateurs pour le soutien qu'ils nous ont apporté."

À aucun moment, la foule n'a cessé d'encourager leurs coqueluches ni de brandir des drapeaux. À chaque coup de lame des patineuses sur la glace, une vague d'acclamations retentissait dans l'anneau de vitesse de Richmond.

À chaque fois que les athlètes passaient devant leur tribune, les spectateurs se levaient en signe d'encouragement, puis se rasseyaient attendant leur prochain passage. "La foule était incroyable", a déclaré Clara. "Elle m'a tant apporté. C'était extraordinaire."

Durant toute la session – qui a duré deux heures et demie – les sourires n'ont jamais quitté le visage des spectateurs – jeunes et moins jeunes. David Larson, 11 ans, est reparti enchanté de la patinoire avec ses parents et son jeune frère. "C'était génial", a-t-il dit. "Intense et amusant."

Pour Cindy Klassen, qui a eu une course difficile, il est important que les jeunes ne renoncent jamais à ce qu'ils aiment. "Il faut se donner à fond. Savoir apprécier le soutien qu'on nous apporte et en tirer parti."

Par Kimiya Shokoohi, reporter JOJ.

back to top