skip to content

Paris 2024 s'engage à organiser des Jeux Olympiques et Paralympiques à contribution positive pour le climat

Paris 2024
Le conseil d'administration du comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (Paris 2024) a approuvé la stratégie "climat", laquelle engage Paris 2024 à organiser les premiers Jeux Olympiques et Paralympiques du monde ayant une contribution positive pour le climat. 

Cette décision fait suite à l'engagement pris par le Comité International Olympique (CIO) de faire en sorte que tous les Jeux Olympiques affichent un bilan carbone négatif à partir de 2030 et à faire du CIO une organisation à impact positif sur le climat à compter de 2024.

Ainsi que l'a déclaré le président du CIO, Thomas Bach : "Le comité de Paris 2024 est à l'origine d'un nouveau modèle d'organisation des Jeux Olympiques, en parfaite adéquation avec l'Agenda olympique 2020." Et de poursuivre : "Le CIO est particulièrement enthousiaste à l'idée que Paris 2024 organise des Jeux ayant une contribution positive pour le climat dès 2024, donnant ainsi le ton aux futurs organisateurs."

Dans le cadre de sa stratégie "climat", Paris 2024 réduira ses émissions de dioxyde de carbone, conformément à l'Accord de Paris sur le climat, compensera plus que ses émissions résiduelles et utilisera son influence pour soutenir et développer l'émergence de projets de compensation carbone à long terme. Cette stratégie repose sur trois piliers : réduction des émissions de gaz à effet de serre, soutien massif à des projets positifs pour le climat, et mobilisation des parties prenantes pour démultiplier l’impact à long terme de son action. 

Un mot d'ordre : réduction

L'objectif premier du comité d'organisation de Paris 2024 est d'éviter et de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à l'événement. Cet objectif sera atteint grâce à un concept sobre et compact pour les sites (95 % des sites de Paris 2024 sont des infrastructures existantes ou temporaires), le recours à des solutions bas carbone pour l’ensemble des activités sur les sites, l'utilisation d'une électricité renouvelable pour tous les sites, un plan de restauration durable, un plan numérique responsable, l'utilisation d'équipements temporaires réalisés en matériaux bas carbone, et le recours aux principes de l’économie circulaire. 

Au total, Paris 2024 a pour ambition de réduire de moitié les émissions liées à l’évènement, par rapport aux éditions précédentes.

Soutien de projets positifs pour le climat

Dans le cadre de sa stratégie "climat", Paris 2024 tient compte du plus large éventail possible d'émissions (y compris le transport international des spectateurs) et s’engage à compenser l’intégralité des émissions qui ne pourront être évitées. Pour y parvenir, Paris 2024 soutiendra des projets  d’évitement ou de captation de CO2 répartis sur les cinq continents. Il s’agit notamment de projets de restauration et de conservation de forêts et des océans, qui sont de puissants capteurs de C02, ou encore des projets qui évitent un impact négatif sur le climat (en fournissant par exemple des fourneaux ameliorés à des populations encore dependantes d’outils de cuisson rudimentaires). Les premiers projets de compensation seront lancés cette année.

De plus, Paris 2024 compensera plus d’émissions qu’il n’en émet, en soutenant la création de projets locaux qui aident à lutter contre le changement climatique et qui apportent d'autres bénéfices tels que la protection de la biodiversité ou l'amélioration de la qualité de vie des habitants.

Pour relever ce défi, Paris 2024 mobilisera l'ensemble de ses parties prenantes, en s'appuyant notamment sur la Ville de Paris et la région Île-de-France, lesquelles mettent sur pied leurs propres programmes locaux de compensation.

Mobilisation des parties prenantes

Paris 2024 s'engage à faire en sorte que les Jeux soient une plateforme pour accélérer l'action climatique au niveau national et partagera des outils et méthodes afin d'aider toutes les parties prenantes à réduire leurs émissions de CO2

Ainsi :

  • Paris 2024 a lancé le "Coach Climat", une application conçue pour aider ses collaborateurs à réduire leur impact climat personnel et professionnel.
  • Paris 2024 engage ses partenaires commerciaux et fournisseurs à appliquer des critères de durabilité et de neutralité carbone pour 100 % des achats des Jeux, dans le cadre de sa stratégie responsable des achats.
  • D’ici 2022, Paris 2024 va créer et mettre à disposition des acteurs du mouvement sportif un "calculateur" carbone spécifique pour les événements sportifs.

De concert avec le CIO, Paris 2024 travaille également au niveau international avec les Nations Unies dans le cadre de l'initiative "Le sport au service de l'action climatique" afin de sensibiliser et inciter à l'action la communauté sportive internationale. Signataire de la Charte des 15 engagements écoresponsables du ministère français de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et du Fonds Mondial pour la Nature (WWF), Paris 2024 s'engage également à réunir et mobiliser tous les acteurs du sport en France.

Niclas Svenningsen, responsable de l'action climatique mondiale auprès de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, a indiqué pour sa part : "Grâce à sa nouvelle stratégie "climat", Paris 2024 envoie un signal fort au monde sur l’importance d’une action climatique ambitieuse et inclusive. C’est un signal de leadership que la ville, où l’Accord de Paris sur le climat a été adopté en 2015, accueille également les premiers Jeux Olympiques positifs pour le climat. Si nous voulons atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et éviter le pire impact du changement climatique, il ne nous reste que dix ans pour réduire les émissions mondiales de 50 %. […] Le conseil d’administration de Paris 2024 a montré que l’esprit de 2015 était toujours vivant et bien portant : nous devons, nous pouvons, et nous réussirons dans la lutte contre le changement climatique. Nous saluons cette annonce et félicitons Paris 2024 !"

back to top En