skip to content
Paris 2024

Paris 2024 : des Jeux économiquement et socialement responsables

À l’occasion d’un événement organisé à l’Usine, en Seine-Saint-Denis, réunissant les acteurs de l’emploi, de l’insertion, de la formation et les décideurs économiques, les parties mobilisées pour la préparation des Jeux de Paris 2024 ont annoncé une démarche totalement inédite : dès aujourd’hui, et jusqu’en 2024, les TPE-PME, les entreprises de l’Économie sociale et solidaire, et les personnes en recherche d’emploi ou en insertion bénéficieront d’un accompagnement, et ce afin de les aider à profiter des débouchés économiques et professionnels liés aux Jeux de Paris 2024.


Cet engagement traduit une ambition commune à tous les acteurs des Jeux et une mobilisation collective inédite. L’État français, la Région Île-de-France, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, la Ville de Paris, les établissements publics territoriaux, les partenaires sociaux ont tous travaillé de concert pour concevoir les premiers dispositifs d’accompagnement sur-mesure présentés aujourd’hui et mettre ainsi en œuvre les engagements de la Charte sociale signée il y a moins d’un an.

Des centaines de marchés directement liés aux Jeux vont être lancés au cours des cinq prochaines années. Ils concerneront des secteurs aussi divers que la construction, l’événementiel, la sécurité privée, la restauration, l’accueil et seront publiés sur un rythme régulier, avec une accélération à partir de 2021.

Parce que 99 % des entreprises françaises sont des TPE-PME, Paris 2024, la SOLIDEO et toutes les parties prenantes souhaitent que ces marchés leur soient accessibles. Pour cela, un interlocuteur unique a été privilégié afin de recenser toutes les informations utiles concernant les marchés et proposer un accompagnement aux entreprises qui en auront besoin : il s'agit de la plateforme www.entreprises2024.fr.


Pour que les Jeux permettent également de faire rayonner les entreprises de l’Économie sociale et solidaire, un accompagnement spécifique leur est consacré : la Plateforme solidaire Paris 2024, www.impact2024.org. Cette plateforme proposera notamment de faciliter la mise en relation entre ces entreprises et les grands groupes de façon à créer des synergies et les aider à se porter candidats aux marchés ensemble.

Paris 2024 a voulu aller plus loin en confiant au Centre de Droit et d’Économie du Sport (CDES) et au cabinet Amnyos une cartographie des emplois afin d’anticiper les besoins en compétences et élaborer des parcours de formation adaptés.

Cette cartographie révèle que 150 000 emplois seront directement créés ces cinq prochaines années pour la préparation et l’organisation des Jeux. Trois secteurs seront principalement concernés : la construction, l’organisation et le tourisme.

Entre 2019 et 2024, 150 000 emplois seront directement créés par l’organisation des Jeux, dans trois grands secteurs (78 300 pour l’événementiel et l’organisation, 60 000 pour le tourisme, et 11 700 pour la construction) :

  • Construction : les emplois devraient être concentrés sur 2021, 2022 et 2023 ;
  • Organisation : les emplois seront répartis tout au long de la préparation des Jeux avec un pic en 2024 ;
  • Tourisme : la totalité des emplois sera affectée à 2024.

Les métiers particulièrement mobilisés par secteur :

  • Organisation : les métiers de la sécurité privée (30 200), de la restauration (10 100), du transport et de la logistique (6 900) ;
  • Construction : les métiers du second et du gros œuvre (5 400) et de l’encadrement de chantier (1 500) ;
  • Tourisme : les métiers de la cuisine et de la restauration (13 400), du service en salle (11 700), des transports (8 000).

Cinq ans avant les Jeux, cette démarche d’anticipation permet à l’ensemble des acteurs de la formation, de l’insertion et de l’emploi d’identifier les premiers dispositifs visant à accompagner les publics éloignés de l’emploi : formations, accompagnement spécifique des demandeurs d’emploi, contrats d’insertion, apprentissage.

Ces dispositifs auront une déclinaison territoriale, dans les quartiers prioritaires de la ville, à Paris, en Seine-Saint-Denis et en Île-de-France, pour accompagner spécifiquement les territoires directement concernés par l’organisation des Jeux.

back to top En