skip to content
Date
22 août 2008
Tags
Beijing 2008

Parfaites, Kerri Walsh et Misty May-Treanor brillent sur le sable

Beach volley

La compétition olympique ne se borne pas si souvent à la médaille d’argent mais quand ce sport est dominé par Kerri Walsh et Misty May-Treanor, comme c’était le cas en 2008, alors la deuxième place est vraiment tout ce que vous pouvez espérer. Les deux Américaines dominaient le volleyball de plage sans appel, et, à leur arrivée aux Jeux à Beijing, alignaient derrière elles une série ininterrompue de plus de 100 matches gagnants depuis l’été 2007.

C’était la troisième participation olympique de ces deux joueuses originaires de la Californie ensoleillée. Kerri Walsh avait fait partie de l’équipe américaine de volleyball en salle quatrième à Sydney, tandis que Misty May-Treanor et Holly McPeake, sa partenaire d’alors, furent stoppées aux quarts de finales du volleyball de plage.

C’est en 2001 qu’elles firent équipe sur le sable et, deux ans plus tard, elles remportèrent leur première victoire dans l’arrière-cour du jeu à Rio de Janeiro. Kerri Walsh et Misty May-Treanor gagnèrent les sept matches des Jeux à Athènes, ce qui leur valut leur première médaille d'or sans la perte d’un seul set. À l’approche de Beijing, elles bénéficiaient donc d’une aura d’invincibilité.

Elles gagnèrent leurs trois matches de groupe sans paraître une seule fois menacées, et c’est sans doute là qu’elles subirent le test le plus sévère de toute la compétition, quand les Belges Liesbeth Mouha et Liesbet van Breedem les poussèrent 24-22 dans le set d’ouverture avant de s’incliner 21-10 dans le second.

D’une seule main, les Américaines mirent un terme au défi de la paire brésilienne en s’imposant à elle en quarts et en demi-finales avant d’affronter les Chinoises Tian Jia et Wang Jie dans le match de la médaille d’or. La finale n’aurait pas pu paraître plus éloignée de l’image idyllique que l’on se fait généralement du volleyball de plage joué dans la chaleur cuisante d’un glorieux plein soleil.

La pluie s’installa sur le Park de Chaoyang, sans pour autant amollir les esprits, ni les encouragements du public chinois venu nombreux assister si possible au terme du fabuleux succès des volleyeuses américaines. Wang Jie et Tian Jia, la dernière paire à affronter Kerri Walsh et Misty May-Treanor au plus haut niveau, demeurèrent concentrées et en possession de leurs moyens jusqu’au 17-17 dans le premier set que May s’attribua ensuite 21-18 par quatre tirs implacables. La rencontre fut d’autant plus ardue que le sable était humide et lourd et la visibilité réduite, mais les Américaines remportèrent un point qui les mit hors de portée et c’est Kerri Walsh qui acheva le match par un tir en vrille superbement ajusté.

Tombées à genoux, Kerri Walsh et Misty May-Treanor se jetèrent dans les bras l’une de l’autre, toute à la joie de cette victoire olympique parfaite qui leur valait leur deuxième médaille d’or consécutive et un titre conservé également pour la première fois en volleyball de plage sur la plus grande scène de toute.

back to top