skip to content
Date
11 avr. 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO

Opportunité en or: Kohei Uchimura


La Revue Olympique continue son compte à rebours des Jeux Olympiques en 2012 à Londres avec les stars.  Après avoir remporté l’argent dans les épreuves individuelle et par équipes du concours général aux Jeux de 2008 à Beijing, le japonais Kohei Uchimura, aussi triple champion du monde du concours général, vise maintenant l’or à Londres. mais sa priorité reste fixée sur le succès de l’équipe japonaise.

Quel effet cela vous fait d’être le premier à remporter le concours général du Championnat du monde pour la 3e fois consécutive? 
Après avoir perdu le titre par équipes aux Championnats du monde de 2011 à Tokyo, cela a été dur de me concentrer sur le titre individuel. Mais j’ai réalisé une bonne performance et j’étais ravi d’être champion pour la troisième fois consécutive. 

Quelle expérience retirez-vous des Jeux de 2008 à Beijing?
J’y ai appris deux choses: si vous ne renoncez pas, vos rêves se réalisent et le résultat n’est pas tout.

Étant l’un des favoris pour la victoire du titre individuel du concours général aux Jeux de 2012 à Londres, comment vous entraînez-vous cette année?
Ma priorité est mise sur la victoire de l’équipe et non sur le titre individuel du concours général.

Que pensez-vous de Londres?
Je trouve qu’il y a de très belles rues historiques et Big Ben m’a beaucoup impressionné quand je l’ai vue.

Qu’attendez-vous le plus des Jeux Olympiques de 2012 à Londres?
La nourriture! J’espère manger beaucoup de choses délicieuses!

Quand les Jeux à Londres seront terminés, continuerez-vous en vue de ceux de 2016 à Rio?
Je n’ai pas encore gagné le titre par équipes aux Championnats du monde de gymnastique. C’est donc mon premier objectif avant de penser aux Jeux à Rio.

Comment avez-vous débuté la gymnastique?
J’ai commencé la gymnastique à trois ans, à la salle de gym de mon père à Nagasaki. J’adorais les sauts et les pirouettes au trampoline.

En quoi consiste votre entraînement habituel?
Je m’entraîne deux fois par jour. Le jeudi et le dimanche sont mes jours de repos et généralement, je reste tranquille.

Qui étaient vos héros olympiques lorsque vous étiez enfant? 
Mes héros sportifs étaient mon compatriote Naoya Tsukahara et le Russe Alexei Nemov. Tous les deux étaient des gymnastes hors pair à l’époque. À 15 ans, j’ai quitté ma famille pour m’entraîner en gymnastique à Tokyo avec Naoya Tsukahara. Ce fut une époque formidable.

back to top