skip to content
Date
21 oct. 2011
Tags
Londres 2012 , Actu CIO

Opportunité en or: Hamchétou Maïga-Ba, Basketball


Avec l’organisation de l’Afrobasket 2011 au mali, Hamchétou Maïga-Ba espère obtenir une nouvelle chance olympique après avoir été sacrée meilleure joueuse du tournoi de Beijing en 2008. Une nouvelle qualification aux Jeux en 2012 aurait quelle signification pour elle?

Quelle fierté pour vous et le Mali d’obtenir une place aux Jeux Olympiques en 2008, non?
C’était fabuleux. C’est pratiquement indicible. J’étais si fière que nous ayons remporté le Championnat d’Afrique et la place aux Jeux a couronné le tout.

Quel est votre souvenir préféré des Jeux Olympiques de 2008?
D’être parmi les athlètes de tant de pays et de porter les couleurs de mon pays, c’était déjà très spécial. Et aussi, ma mère a pu me voir défiler à la cérémonie d’ouverture. J’étais si heureuse qu’elle puisse voir ça.

Le basketball est-il très populaire au Mali?
En Afrique, le football est le sport numéro un dans la plupart des pays et le Mali ne fait pas exception. Mais le basketball gagne en popularité, surtout depuis que nous avons gagné le Championnat d’Afrique. Désormais, les gens nous félicitent dans la rue. Il y a des tournois de jeunes enfants et la fédération fait du bon travail en demandant la participation de tous, dans toutes les régions du pays.

Vous êtes maman depuis peu, félicitations! Comment vous efforcerez-vous d’équilibrer la charge d’un enfant et les occupations d’une athlète de haut niveau?
J’étais proche de DeMya Walker (sa coéquipière dans l’équipe des Sacramento Monarchs de WNBA) quand elle a eu son enfant. Chacun s’efforce de vous aider. Un bébé apporte beaucoup de joie dans les vestiaires.

Quelle est la mobilisation du Mali en prévision de la tenue du Championnat d’Afrique cet automne?
Les gens sont très excités. Cela va être fabuleux. J’espère que je pourrai jouer, mais sinon j’y serai quand même car cela sera un grand tournoi. Le Mali est très heureux et fier de l’organiser.

Quelle est la force de l’équipe féminine malienne à l’heure actuelle?
Sa jeunesse! Je suis la grand-mère dans l’équipe! Mais nous représenterons bien notre pays.

Votre expérience en WNBA et en Europe vous a-t-elle aidée à rendre le sport plus populaire chez les Maliennes?
J’aimerais le croire, mais je ne m’en attribuerais pas tout le crédit. Le basketball est un sport que les gens d’ici ont toujours aimé. Et nous avons d’autres joueuses qui ont joué en Europe et aux États-Unis.

Utilisez-vous les médias sociaux pour communiquer avec vos fans, et comment cela aide-t-il à diffuser le message du sport et du Mouvement olympique?
C’est bien si vous pouvez tenir le rythme. Je ne sais pas très bien communiquer comme ça, mais je pense que c’est un bon média. Je connais beaucoup de joueuses, de mes coéquipières, qui s’en servent très bien. Et les fans adorent, ça leur permet de mieux les connaître. Ce sera une bonne chose pour les Jeux Olympiques.

Une nouvelle qualification aux Jeux en 2012 aurait quelle signification pour vous?
Ce serait fantastique! Cela montrerait que la dernière fois ce n’était pas par hasard et aussi que nous avons remporté le Championnat d’Afrique en jouant dans notre pays, ce qui sera immense pour les Maliens. J’espère pouvoir gagner sur notre terrain.

Si vous ne pouviez pas jouer, envisageriez-vous de rester dans l’équipe à un autre titre?
Même si je n’y suis pas en tant que joueuse, je ne pourrais pas me tenir à l’écart. Que je joue ou non, je crois que j’y serai à un titre ou à un autre.

back to top