skip to content
Date
06 août 2008
Tags
Actu CIO , Marketing

Omega compte les jours


Alors que le compte à rebours des Jeux d’été reste le grand sujet du moment à Beijing,  un mot s’impose sur Omega,  marque de l’horloge qui égrène ces jours, minutes et secondes nous séparant de l’événement;  d’autant qu’historiquement, c’est la toute première société à avoir été nommée  fournisseur officiel de l’ensemble des équipements de chronométrage et de pointage aux Jeux Olympiques.   
 
450 chronométreurs professionnels
Beijing 2008 marquera la 23ème participation d’Omega aux Jeux Olympiques.  Plus de 450 chronométreurs professionnels et un millier de volontaires utiliseront 420 tonnes d’équipement et 175 mètres de câbles pour assurer l’exécution sans faille du chronométrage, du calcul, de l’affichage et de la distribution des résultats. 
 
Or, argent et bronze
Stephen Urquhart, président-directeur général d’Omega, explique pourquoi le chronométrage est si important : "Nous savons tous que chaque athlète veut ramener une médaille à son pays. Et dans de nombreuses disciplines sportives, pour gagner une médaille il faut être plus rapide que les autres. Quelques secondes font la différence entre une médaille d’or, d’argent ou de bronze, ou pas de médaille du tout, et c’est pourquoi notre rôle de chronométreur est très, très important. "
 
Pavillon Omega
Omega a inauguré son pavillon lundi après-midi, dans le Parc olympique, en présence notamment du président du Comité International Olympique, Jacques Rogge, et de nombreux anciens athlètes olympiques.
 
 
Une brochette de personnalités  
Après le tour du pavillon et s’essayer à la fabrication horlogère, Jacques Rogge a évoqué les 76 ans de collaboration qui unissent l’horloger suisse en rappelant : “Notre partenariat a commencé en 1932 avec les Jeux Olympiques de Los Angeles et le CIO ne se passe plus maintenant de la compétence indiscutable, de l’engagement durable et de la performance garantie de son chronométreur officiel.” Parmi les grands noms du sport qui assistaient à la cérémonie figuraient deux médailles d’or de natation, l’Australien Ian Thorpe et le Russe Alexander Popov.
 
Une place pour chacun
L’impressionnant pavillon de deux étages, ouvert chaque jour au public de 10h00 à 20h00, comprend un espace d’exposition, une boutique et une zone pour les manifestations spéciales. Il se trouve à proximité à pied du Stade national (le fameux Nid d’oiseau) et du Centre aquatique, deux sites où Omega jouera un rôle crucial. Bien difficile pour toutes ces raisons de ne  pas croire sur parole Nicolas Hayek, le patron du groupe Swatch, pour qui les Jeux de Beijing seront parmi les meilleurs !
 
 En savoir plus à propos d'Omega
back to top