skip to content
IOC/RAFA APARICIO

Olympic Channel souffle sa première bougie

Lors de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Rio 2016, les dizaines de milliers de fans présents au stade Maracanã et des milliards de téléspectateurs du monde entier ont assisté au lancement d’Olympic Channel. Cette nouvelle plateforme numérique offre au Mouvement olympique une nouvelle manière d’interagir avec les jeunes générations, les fans et de nouveaux publics, et ce tout au long de l’année. Cette semaine, la chaîne olympique fête sa première année d'existence : disponible en 11 langues, elle propose plus de 6 000 vidéos représentant toutes les disciplines sportives olympiques et 206 pays, ainsi que 30 séries originales, grâce à des partenariats noués avec 54 confédérations sportives et organisations internationales.

Le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : "Le lancement de la chaîne olympique est une étape clé pour l’ensemble de la famille olympique, car elle crée un héritage pour les années à venir. Elle permet au Mouvement olympique de s’adresser d’une façon différente aux jeunes générations et aux fans, afin de les inciter à pratiquer un sport. Olympic Channel est un formidable outil pour atteindre le public que nous désirons, à travers des contenus intéressants et divertissants disponibles 24 heures sur 24, 365 jours par an."

The Olympic Channel The Olympic Channel

Comme indiqué dans l’Agenda olympique 2020, la chaîne propose des programmes originaux, des actualités, des compétitions sportives en direct, des contenus interactifs sur le site web comme sur les réseaux sociaux, et elle fournit une visibilité supplémentaire aux sports et athlètes en dehors des Jeux Olympiques. La chaîne offre une programmation riche et diversifiée, couvrant des domaines aussi variés que l’entraînement, la formation et des sujets orientés vers la jeunesse, le développement durable, les sciences du sport et la nutrition, les styles de vie sains et actifs, des vidéos historiques ou des documentaires officiels provenant des archives du CIO.

La chaîne olympique fournit par ailleurs une plateforme de distribution supplémentaire pour ses 54 confédérations partenaires, dans le cadre d’une collaboration proposant plus de 500 compétitions en direct en 2017.

Au cours de sa première année d’existence, Olympic Channel a également noué des partenariats avec NBC Universal et l’USOC, ainsi qu’avec Eurosport, pour offrir une exposition télévisuelle à la chaîne olympique respectivement aux États-Unis et en Europe.


Riche en reportages, la chaîne olympique attire une nouvelle génération d’amateurs de sports, avec laquelle elle interagit : depuis son lancement, 77 % de l’engagement enregistré sur ses plateformes de réseaux sociaux a été réalisé auprès de personnes de moins de 35 ans.


Le directeur général de la chaîne, Mark Parkman, est optimiste pour l’avenir : "Nous nous attendons à pouvoir proposer davantage de langues et à nouer plus de partenariats avec nos diffuseurs détenteurs de droits, afin d’accroître notre présence et d’offrir des expériences plus locales et adaptées à chaque région. Notre programmation continuera de proposer des récits d’athlètes en quête de succès. En tant que plateforme médiatique du Mouvement olympique, nous sommes bien placés pour raconter l’histoire de ces athlètes et diffuser des informations, à l’approche de PyeongChang 2018 et au-delà."

La chaîne olympique est disponible dans le monde entier via une application mobile pour appareils Android et iOS, ainsi que sur le site web suivant : www.olympicchannel.com

back to top En