skip to content
Olympic Channel
Olympic Channel

Olympic Channel célèbre ses trois ans d'existence avec une présence accrue sur plusieurs plateformes

De son contenu innovant et puissant pendant les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018 à Buenos Aires à la création de contenus localisés avant Tokyo 2020, la troisième année d'Olympic Channel s'est avérée être sa meilleure année à ce jour avec de nouvelles et passionnantes possibilités en perspective.

Olympic Channel fête ses trois ans d'existence avec plus de 19 000 vidéos représentant toutes les disciplines sportives olympiques et 206 pays, 65 séries originales, des partenariats avec 91 Fédérations Internationales de sport et des organisateurs d'événements multisportifs, une disponibilité en 11 langues et des partenariats stratégiques de distribution sur 160 territoires afin d'offrir une expérience toujours plus personnalisée à tous les fans du monde entier.

La couverture en direct des événements de Buenos Aires 2018, les efforts de localisation sur le marché japonais, une programmation originale et un contenu numérique convaincants sont autant d'éléments qui ont contribué à une augmentation de 330 % du trafic naturel vers la plateforme par rapport à l'année précédente. Le temps moyen de visionnage sur la plateforme est de 8 minutes 14 par vidéo.

Dans les médias sociaux, la communauté d'Olympic Channel s'est étoffée et est passée à plus de neuf millions de personnes, lesquelles ont contribué à plus de 2,45 milliards de vues, dont 78 % de personnes âgées de moins de 35 ans.

Pour atteindre ses principaux objectifs, notamment de mobilisation des jeunes générations via des contenus qui renforcent leur lien avec le Mouvement olympique, Olympic Channel s'appuie sur une stratégie de distribution multiplateformes qui comprend le web, les applications mobiles, les plateformes de médias sociaux, les appareils de télévision connectés et les partenariats stratégiques avec les diffuseurs détenteurs de droits et les parties prenantes du CIO.

Cette plateforme médias mondiale qu'est Olympic Channel a été lancée à l'issue de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de 2016 à Rio dans le but de soutenir l'objectif du CIO fixé dans l'Agenda olympique 2020. À travers une programmation originale primée, des actualités, des événements sportifs retransmis en direct, du contenu pour les médias sociaux et du contenu interactif, Olympic Channel a trouvé de nouveaux moyens d'intéresser les plus jeunes générations, les fans ainsi que de nouveaux publics au Mouvement olympique, tout en offrant une visibilité supplémentaire aux sports et aux athlètes 24 heures sur 24, sept jours sur sept et 365 jours par an.

Olympic Channel

Mark Parkman, directeur général d'Olympic Channel, nous fait part de ses réflexions à l'occasion du troisième anniversaire de la chaîne.

Pouvez-vous nous parler de certains des succès de l'année écoulée ?

MP : Notre troisième année d'existence a été notre année la plus chargée et la plus réussie jusqu'ici. Nous avons connu une hausse de 330 % du trafic naturel, hausse qui peut être attribuée aux efforts déployés pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018 à Buenos Aires ainsi qu'aux efforts de localisation des contenus sur les marchés stratégiques, en particulier au Japon. En jouant le rôle de plateforme de mobilisation visant à rapprocher les athlètes et les sports de leurs fans, nous utilisons de plus en plus de données afin de nous concentrer sur le type de contenus qui intéressent le plus les différents publics. Tout cela, associé aux efforts soutenus que toute notre équipe a déployés pour créer du contenu et nouer des partenariats uniques à mesure que nous étendons notre présence mondiale, a contribué à notre croissance globale.

Comment votre équipe travaille-t-elle à rendre Olympic Channel pertinente dans toutes les régions du monde ?

MP : La création de contenus plus localisés afin d'offrir aux fans une expérience plus riche et plus immersive est pour nous un domaine clé de croissance. Nous sommes passés d'une plateforme vidéo mondiale unique en une seule langue à 11 langues, l'hindi étant bientôt disponible, avec des fonctionnalités supplémentaires et une distribution sur plusieurs plateformes qui améliorent l'expérience globale de l'utilisateur. Sur certains marchés, nous créons du contenu pertinent pour le public local afin de nous assurer que celui-ci s'y intéresse. En outre, nos partenariats de distribution nous permettent d'offrir une expérience complémentaire à la marque Olympic Channel sur 160 territoires et nous sommes ravis d'être bientôt présents en Chine, d'autant plus à l'approche des Jeux d'hiver de Beijing 2022.

2020 est une année chargée pour le Mouvement olympique, comment votre équipe se prépare-t-elle pour sa quatrième année d'existence ?

MP : Nous nous attendons à vivre une autre année chargée et avons commencé à intensifier nos efforts autour de la promotion et la couverture de Lausanne 2020 en janvier. À moins d'un an des Jeux de 2020 à Tokyo, notre équipe est déjà à pied d'œuvre avec le comité d'organisation de Tokyo 2020 pour élaborer des plans afin d'optimiser les activités de sensibilisation et de promotion non seulement auprès du public japonais, mais aussi dans le monde entier. À l'automne 2018, nous avons commencé à créer du contenu sur mesure au Japon afin de fournir au public local une plateforme médias pour suivre l'essentiel de Tokyo 2020. Et avec des séries axées sur Tokyo telles que "All Around" et "Taking Refuge : Target Tokyo 2020", nous espérons susciter encore plus l'enthousiasme des téléspectateurs du monde entier pour les Jeux de l'été prochain.

###

Note du rédacteur : Sauf indication contraire, les données portent sur la période du 21 août 2016 au 31 juillet 2019.

back to top En